Catégories
Aide aux voyageurs

Conseils, documentation et exigences pour voyager au Panama

Le Panama est un pays situé dans le coin sud-est de l’Amérique centrale dont la langue officielle est l’espagnol. Le secteur du tourisme représente une grande partie de l’économie du pays, avec des touristes venant principalement des États-Unis, d’Europe, du Canada, d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud, chacun avec des conditions d’entrée différentes que nous vous montrons ci-dessous.

Ci-dessous, vous avez un index avec tous les points que nous allons traiter dans cet article.

Documentation et visa

Selon notre origine, nous devrons faire attention aux conditions d’entrée dans le pays que nous devons respecter. Cependant, ce sont les documents de base que chaque visiteur doit emporter avec eux:

  • Passeport valide
  • Billet de retour vers le pays d’origine
  • Solvabilité économique

Tous les touristes, quelle que soit leur origine, doivent présenter leur passeport valide (avec au moins trois mois avant sa date d’expiration) et le billet de retour, ainsi que prouver qu’ils ont la solvabilité financière pour obtenir l’autorisation de traverser la frontière par le Service national des frontières (SENAFRONT).

Documents nécessaires pour entrer au Panama

La nécessité ou non d’un visa dépendra du pays d’origine de la personne, y compris les États membres de la Système économique latino-américain et caribéen (SELA). Les autorités de l’immigration de la République du Panama exigeront un type de visa ou un autre selon l’origine de chaque personne.

La liste ci-dessous répertorie les pays qui exigent chaque type de visa, ainsi que ceux qui sont éligibles à l’accord de suppression de visa et ceux qui ne sont pas tenus d’entrer.

Visa à entrées et sorties multiples

Ceux qui souhaitent rester sur le territoire panaméen pour une période supérieure à trois mois et ont demandé la visa temporaire ou permanent, ils devront demander un Carte de traitement pour 3 mois en attendant que leur visa soit accordé.

Si après trois mois, le visa n’a pas encore été accordé, il doit être renouvelé et prolongé jusqu’à un an. Par conséquent, nous aurons besoin d’un visa d’entrée et de sortie multiple dans le pays, ce qui leur permettra de quitter et de retourner librement dans le pays pendant la période d’attente.

Visa de court séjour

Un visa de court séjour est accordé aux étrangers qui n’ont pas l’intention de s’établir en tant que résidents du pays et dont le séjour ne doit pas dépasser 9 mois, car cette période n’est pas prorogeable. Les sept types de visa de court séjour existants sont énumérés ci-dessous:

  1. Visa de court séjour au Panama pour affaires
  2. Visa de court séjour au Panama pour les chercheurs et scientifiques
  3. Visa de court séjour au Panama pour visiter la famille
  4. Visa de court séjour au Panama pour un traitement médical
  5. Visa de court séjour au Panama pour l’aide humanitaire internationale
  6. Visa de court séjour au Panama en tant que marchands et investisseurs par des lois spéciales
  7. Visa de court séjour au Panama pour le secteur bancaire
Le visa pour entrer au Panama

Carte de tourisme (TT-3)

Les personnes qui n’ont pas besoin de demander un visa doivent obtenir le Carte de tourisme (TT-3) au moment de l’arrivée à l’aéroport de Panama. Dans ce qui suit, nous listons les pays pouvant entrer au Panama avec un TT-3:

  • À: Antigua-et-Barbuda, Anguilla, Antilles néerlandaises
  • B: Bahamas, Barbade, Belize
  • C: Canada, Colombie
  • ré: Dominique
  • ET: États-Unis
  • g: Grenade, Guyane
  • je: ÃŽles Caïmans, îles Vierges (USA)
  • J: Jamaïque
  • M: Martinique, Mexique, Montserrat
  • P: Porto Rico
  • S: San Cristóbal, Sainte-Lucie, Saint-Kitts-et-Nevis, Saint-Vincent-et-Grenade
  • T: Trinité-et-Tobago, Turks et Caïques
  • V: Venezuela

Cette carte a un coût de dix dollars américains (8 euros) et, si nous ne l’acquérons pas auprès de la compagnie aérienne avec laquelle nous volons, nous pouvons l’acheter auprès des autorités d’immigration à l’arrivée au Panama. Les citoyens des pays qui ont besoin d’un visa tamponné peuvent choisir entre entrer au Panama avec une carte de tourisme ou avec un visa tamponné.

Visa autorisé (VA-1)

Le visa autorisé est requis pour les pays dont les citoyens, pour des questions liées à la politique d’immigration, ont besoin autorisation préalable du Département des migrations pour entrer au Panama.

Vous pouvez postuler de deux manières: soit depuis le pays d’origine, soit par l’intermédiaire d’une personne intéressée résidant au Panama. La personne qui va voyager devra préciser si elle le fait pour des raisons touristiques ou d’immigration. Une fois la demande faite, Migration devra l’approuver pour que l’intéressé puisse entrer au Panama.

Ci-dessous, nous listons les pays qui ont besoin d’un visa autorisé:

  • Cuba
  • Haïti
  • Surinam

Visa à motifs (VE-2)

Le visa tamponné ne nécessite pas l’autorisation préalable de la Direction des migrations et peut être obtenu soit au consulat panaméen, soit pour l’apporter déjà tamponné du pays d’origine du touriste. Les pays listés ci-dessous doivent entrer au Panama avec un visa tamponné en fonction de la durée de leur séjour:

  • Si le séjour dépasse 30 jours: Antigua-et-Barbuda, Bahamas, Barbade, Belize, Canada, Colombie, Dominique, Grenade, Guyane, Jamaïque, Martinique, Mexique, Montserrat, Trinité-et-Tobago, Turks et Caicos et Venezuela.
  • Si le séjour dépasse 90 jours: Anguilla, Antilles néerlandaises, États-Unis, îles Caïmans, îles Vierges américaines, Porto Rico, San Cristobal, Sainte-Lucie, Saint-Kitts-et-Nevis et Saint-Vincent-et-Grenade.

Les touristes venant du République Dominicaine Ils sont tenus, quelle que soit la durée de leur voyage, de présenter un visa tamponné. En revanche, les Équatoriens n’ont plus depuis juin 2015 l’obligation d’acquérir un visa pour entrer au Panama.

Types de visa pour entrer au Panama

Suppression des visas (ASV-4)

Pour les pays suivants, la nécessité d’un visa a été supprimée car ils maintiennent accords réciproques avec Panama: Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Costa Rica, El Salvador, Guatemala, Honduras, Nicaragua, Paraguay et Uruguay.

Dispense de visa (EV-5)

Les pays suivants ils n’ont pas besoin de présenter de visa pour entrer au Panama, donc les documents mentionnés dans la section seront nécessaires Documentation requise: Danemark, Vatican (Saint-Siège), Chypre, Égypte, Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Finlande, France, Pays-Bas (Pays-Bas), Hongrie, Israël, Italie, Luxembourg, Pologne, Portugal, Royaume-Uni de Grande-Bretagne et du Nord Irlande, Grèce (République hellénique), Singapour et Suisse.

Importation

Le régime de contrôle douanier de la République du Panama autorise l’importation de produits étrangers pour autant que les documents suivants soient présentés:

  • Facture commerciale originale: qui doit inclure le nom et l’adresse du lieu où le commerce est établi ou de la personne qui vend ladite marchandise.
  • connaissement: il doit comprendre au moins les noms suivants: expéditeur ou expéditeur, acheteur ou destinataire au Panama et port de départ et de débarquement. La destination finale dudit produit doit également apparaître, ainsi que la marque de chaque article, le nombre de colis, le poids, la description et le prix, à la fois dans la devise d’origine dans laquelle la transaction a été effectuée et dans son équivalent en balboas (monnaie nationale du Panama).
  • Certificat phytosanitaire: Les médicaments et les plantes à usage médical, les armes à feu quand elles ne le sont pas à des fins militaires, les explosifs et les munitions, ainsi que les autres articles d’autodéfense non létaux sont considérés comme des produits importés. Pour l’importation des articles précédents, un certificat phytosanitaire doit être demandé pour vérifier qu’ils sont conformes aux exigences phytosanitaires à l’importation spécifiées. Ces certificats ne seront délivrés qu’à cette fin. Pour plus d’informations, vous pouvez cliquer sur ce lien.
Exigences d'importation au Panama

Migration de travail

Tout citoyen étranger qui souhaite travailler au Panama devra demander le Carte de permis de travail, qui sera accordée si elle répond aux exigences requises par la loi panaméenne en matière de traitement des permis de travail, que nous énumérons ci-dessous.

Exigences de base

  • Demande ou procuration: L’original et une simple copie papier doivent être soumis, qui doivent inclure l’adresse complète des deux parties (employé et entrepreneur).
  • Quatre photos de format passeport: De plus, le nom complet du travailleur doit apparaître au dos de chacun.
  • Certificat de la Direction de la migration et de la naturalisation: il doit apparaître le statut d’immigration de la personne qui le demande.
  • Photocopie certifiée de la pièce d’identité nationale du demandeur
Migration de main-d'Å“uvre au Panama

Étrangers avec conjoint panaméen

Ce sont les documents que tout travailleur étranger avec un conjoint de nationalité panaméenne doit présenter:

  • Photocopie du passeport de l’intéressé: une photocopie de la page où doivent apparaître ses données d’identification.
  • Acte de mariage: il devra être délivré par l’état civil.
  • Pièce d’identité nationale du conjoint
  • Acte de naissance du conjoint: il devra être obtenu à l’état civil.
  • Carte de migration
  • Acte de naissance des enfants (le cas échéant)

Études

Les citoyens étrangers qui souhaitent étudier en République de Panama, que ce soit dans un centre public ou privé de niveau de base, intermédiaire, supérieur ou spécialisé, sont autorisés à le faire si leurs études sont régulières et reconnues par le ministère panaméen de la Éducation . De plus, vous devez répondre aux exigences mentionnées ci-dessous:

  • Affiliation au registre des étrangers: Cela peut être fait par le biais de la Direction des migrations et de la naturalisation et un formulaire doit être rempli. Si l’étudiant est majeur, il peut le faire seul. Si, dans le cas contraire, il est mineur, le responsable du mineur devra délivrer une lettre qui devra être authentifiée par le consulat. Dans ce document, il devra déclarer qu’il est responsable et assume tous les frais économiques de l’étudiant.
  • Inscription dans toutes les matières: l’étudiant doit s’inscrire à toutes les matières qui correspondent au programme, qu’il soit bimensuel, quadrimestriel, semestriel, annuel, etc. et le matin.
  • Présentation du reçu d’enregistrement devant le Consulat du Panama: Ce document doit être en espagnol. Dans le cas où l’original n’est pas en espagnol, il devra être traduit par un traducteur assermenté agréé par le gouvernement du Panama.
Etudier au Panama

Naturalisation

Afin de demander à obtenir un Lettre nature, vous devrez avoir vécu au moins 5 ans dans le pays, ou 3 au cas où votre conjoint a la résidence permanente au Panama. Dans cette demande, vous devez inclure les documents suivants:

  • Demande et procuration
  • Cinq déclarations extrajudiciaires faites devant le juge du circuit civil de votre pays d’origine
  • Certificat de statut de migration
  • Certificat de la direction de la certification ou, dans le cas des citoyens espagnols, de tout bureau d’expédition
  • Solvabilité économique (au moyen d’une lettre de travail, du compte de résultat et d’une lettre de référence bancaire)
  • Nationalité de l’intéressé ou de l’intéressé
  • Photocopie du passeport en cours de validité de l’intéressé
  • Deux photos de format passeport

Accord Panama-Italie

L’accord Panama-Italie est né de Traité d’amitié, de commerce et de navigation entre la République du Panama et la République italienne afin que les citoyens italiens puissent bénéficier du statut de résident sur le territoire panaméen.

Ainsi, les citoyens latino-américains italiens, américains ou européens qui ont la double nationalité, peuvent faire une demande auprès du Service national des migrations et, de cette manière, obtenir un visa permanent et, avec lui, le traitement des résidents permanents du Panama.

Vous pouvez obtenir plus d’informations sur cet accord en cliquant sur ce lien.

Accord Panama-Italie

Pot de race

Le programme Panama, Race Breed Il s’agissait d’un processus extraordinaire de régularisation de l’immigration mené par le Service national des migrations du Panama.

Grâce à ce processus extraordinaire, les citoyens étrangers intéressés à obtenir la nationalisation panaméenne pouvaient engager les procédures de légalisation correspondantes, pour autant qu’ils remplissent les conditions correspondantes.

Cependant, la dernière édition du programme Panama, Race Breed a eu lieu en 2014 et à partir de 2015, ce programme cesse d’être à jour.

Tout étranger déterminé à vivre au Panama doit accepter de mener à bien son processus d’immigration correspondant pour obtenir certains des différents types de visa déjà existants selon les lois panaméennes.

Permis de conduire

Pour les ressortissants étrangers entrant au Panama en tant que touristes, il ne sera pas nécessaire d’obtenir une licence panaméenne; Ils peuvent conduire avec leur permis de conduire étranger.

Au lieu de cela, les immigrants qui souhaitent rester au Panama pendant plus de trois mois et veulent conduire devront obtenir une licence panaméenne pour les services de la circulation d’Amérique centrale (SERTRACEN).

Pour ce faire, ils devront suivre 36 heures de cours théorique et 20 heures de conduite sous la supervision d’un agent de la Transit and Land Transportation Authority.

Vous ne pouvez obtenir l’autorisation des catégories A, B, C ou D. Pour en savoir plus sur les documents qui doivent être soumis au cours du processus, cliquez sur ce lien.

Vaccins recommandés

Même si il n’y a pas de vaccins obligatoires Pour entrer dans le pays, ceux énumérés ci-dessous sont fortement recommandés:

  • Fièvre jaune (surtout en saison des pluies)
  • La fièvre typhoïde
  • Hépatite A et B
  • Tétanos

De plus, si nous allons visiter des zones comme Bocas del Toro et Darién, nous devons savoir qu’il y a un risque de contracter paludisme.

Cet article a été partagé 943 fois.

Enfin, nous avons sélectionné l’article précédent et suivant du bloc « Préparez le voyage« afin que vous puissiez continuer à lire:

Laisser un commentaire