Catégories
Aide aux voyageurs

Conseils, documentation et exigences pour voyager en République dominicaine

Les touristes de partout dans le monde arrivent en République dominicaine, en particulier des États-Unis, d’Europe, du Canada et d’Amérique latine. Cependant, il y a aussi ceux qui choisissent ce pays pour obtenir la résidence permanente et s’y installer, auquel cas une procédure autre que celle nécessaire pour partir en vacances sera nécessaire. Ici, nous vous montrons toutes les exigences à remplir, la documentation à soumettre et les procédures à effectuer.

Ci-dessous, vous avez un index avec tous les points que nous allons traiter dans cet article.

Conditions d’entrée

A partir de mai 2012 et conformément à la loi 199-67 sur la carte touristique et la loi n ° 875 sur les visas, les documents cités ci-dessous seront obligatoire pour tous les étrangers qui souhaitent entrer en République dominicaine, sauf indication contraire:

  • Passeport valide: sa présentation aux autorités d’immigration sera obligatoire pour tout étranger se rendant en République Dominicaine.
  • Carte touristique: c’est, en fait, une taxe imposée par le pays à ceux qui le visitent. Cette carte peut être facilement obtenue dans n’importe quel aéroport dominicain à votre arrivée en République dominicaine. Parfois, même la compagnie aérienne elle-même ou l’agence de voyages inclut la carte touristique dans le même forfait vacances. Il n’est nécessaire que si l’entrée dans le pays est à des fins touristiques. Vous trouverez ci-dessous plus d’informations sur ce document.
  • Visa: à l’exception des ressortissants des pays avec lesquels la République dominicaine a signé des accords de visa et des ressortissants des pays autorisés à voyager uniquement avec une carte de touriste (nous détaillons chaque cas dans la section suivante), les autres doivent être en possession du visa dans votre document de voyage à l’entrée du pays.
Documents pour franchir la frontière de la République dominicaine

Carte touristique

Comme mentionné précédemment, la carte touristique est un taux d’imposition qui fait payer le pays aux touristes qui souhaitent y entrer conformément aux dispositions de la loi 199-67, selon laquelle l’acquisition de ladite carte est une condition obligatoire pour entrer sur le territoire national sans visa consulaire. Ci-dessous, nous énumérons une série de détails à garder à l’esprit au sujet de la carte touristique:

  • Droits des bénéficiaires: l’intéressé perd son droit de l’obtenir si son séjour sur le territoire national est destiné à la réalisation d’activités lucratives.
  • Prix: 10,00 $ US ou 10,00 €.
  • Période de validité: La carte touristique est valable un an et n’est valable que pour une seule personne. De plus, il ne peut être utilisé qu’une seule fois.
  • Mauvaise utilisation: S’il est mal utilisé ou utilisé à des fins autres que le tourisme, l’individu en question sera sanctionné par les autorités de l’immigration et immédiatement expulsé du pays sans aucune formalité.
  • Période de permanence dans le pays: La carte touristique permet au bénéficiaire de séjourner en République Dominicaine pour une durée maximale de 30 jours. Si vous souhaitez prolonger cette période, l’intéressé devra acquitter des frais dont le montant variera en fonction de la durée de prolongation de votre séjour. Pour plus d’informations à ce sujet, il est recommandé de contacter le Ministère des migrations en cliquant sur ce lien.
  • Où peut-on l’acheter?: points de vente situés dans les ports aériens, terrestres et maritimes, ambassades et consulats dominicains à l’étranger, voyagistes et via Internet (vous pouvez accéder à ce portail en cliquant sur ce lien).

Qui n’a pas besoin d’une carte touristique?

Il existe un certain nombre de groupes spécifiques exonéré du paiement de la carte touristique parce que le gouvernement de la République dominicaine maintient des accords d’immigration. Ces cas spécifiques sont mentionnés ci-dessous:

  • Résidents dominicains, visas et nationalisés.
  • Étrangers des pays suivants: Argentine, Chili, Équateur, Corée du Sud, Japon, Israël, Uruguay et Pérou.
  • Fonctionnaires diplomatiques et consulaires de nationalité étrangère accrédités dans le pays tant qu’ils conservent leurs fonctions et entrent sur le territoire national en mission officielle
  • Les passagers qui utilisent un avion privé non commercial chaque fois que c’est pour des raisons sportives, récréatives, touristiques, exécutives ou commerciales, le poids ne dépasse pas trente mille livres (30 000) et la capacité maximale est de 12 passagers.
  • Les étrangers de nationalité haïtienne qui sont munis de la carte qui leur permet d’entrer et de sortir le même jour du territoire dominicain. Selon l’article 78 de la loi sur les migrations, cela ne s’applique que dans les provinces frontalières dominicaines qui sont limitrophes de la résidence en Haïti du titulaire de ladite carte. Sinon, ils seront obligés de payer la carte touristique.
Cascada de Salto Jimenoa Uno, Jarabacoa, République dominicaine

Les étrangers qui n’ont pas besoin de visa ou de carte touristique

La liste suivante montre les pays dont les citoyens sont exemptés de l’obligation de demander un visa consulaire et une carte de touriste:

  • Argentine
  • Chili
  • Japon
  • Corée du Sud
  • Israël
  • Pérou
  • Équateur
  • Uruguay

Cela signifie que ces citoyens n’ont pas besoin de ces documents, mais ils doivent présenter leur passeport valide au moment de formaliser votre entrée en République Dominicaine.

Les étrangers qui n’ont besoin que d’une carte touristique

Les citoyens des pays énumérés ci-dessous doivent uniquement acheter la carte touristique susmentionnée pour entrer sur le territoire dominicain tant que leur visite est uniquement à des fins touristiques:

  • À: Acrotiri et Dhekelia (Royaume-Uni), Allemagne, Andorre, Anguilla (Royaume-Uni), Antigua-et-Barbuda, Antilles néerlandaises (Antilles néerlandaises), Aruba, Australie et Autriche.
  • B: Bahamas, Bahreïn, Barbade, Belgique, Belize, Bermudes (Royaume-Uni), Bolivie, Botswana, Brésil, Brunei et Bulgarie.
  • C: Canada, Chypre, Vatican (Saint-Siège), Costa Rica et Croatie.
  • : Danemark et Dominique.
  • ET: El Salvador, Émirats arabes unis, Écosse (Royaume-Uni), Slovaquie, Slovénie, Espagne, États-Unis d’Amérique et Estonie.
  • F: Fidji, France et Finlande.
  • g: Pays de Galles (Royaume-Uni), Géorgie du Sud (Royaume-Uni), Gibraltar (Royaume-Uni), Grèce, Grenade, Groenland (Danemark), Groenland (Norvège), Guadeloupe (France), Guam (États-Unis), Guatemala, Guyane et français Guyane (France).
  • H: Hawaï (États-Unis), Honduras, Hong Kong * et Hongrie.
  • je: Irlande, Irlande du Nord (Royaume-Uni), île Bouvet, île Cocos (Australie), île Cook (Nouvelle-Zélande), île Christmas (Australie), île Féroé (Danemark), îles Heard et McDonald, île Norfolk (Australie), Palaos Island (USA), American Samoa Island (USA), Iceland, Cayman Islands (Royaume-Uni), Faore Islands (Norway), Falkland or Falkland Islands (United Kingdom), Northern Mariana Islands, Islands Marshall, Salomon Islands, Sandwich Islands (United Royaume-Uni), les îles Svalbard (Norvège), les îles Tokelau, les îles Turks et Caicos, les îles Vierges (États-Unis), les îles Wallis et Futuna (France) et l’Italie.
  • J: Jamaïque et Jan (Norvège).
  • K: Kazakhstan, Kiribati et Koweït.
  • L: Lettonie, Liechtenstein, Lituanie et Luxembourg.
  • M: Macao *, Macédoine, Micronésie, Malaisie, Malte, Martinique, Maurice, Mayen (Norvège), Mayotte (France), Mexique, Monaco et Montserrat (Royaume-Uni).
  • N: Namibie, Nauru, Nicaragua, Niue (Nouvelle-Zélande), Norvège, Nouvelle-Calédonie (France) et Nouvelle-Zélande.
  • P: Pays-Bas (y compris la Hollande, Curaçao et Saint-Marteen), Panama, Paraguay, Polynésie française (France), Pologne, Portugal et Porto Rico (USA).
  • Q: Qatar.
  • R: Royaume-Uni, République tchèque, République d’Afrique du Sud, République slovaque, Réunion (France), Roumanie et Russie.
  • S: Saint-Kitts-et-Nevis, Saint-Marin, Saint-Vincent-et-Grenadines, Sainte-Hélène (Royaume-Uni), Sainte-Lucie, Serbie, Seychelles, Singapour, St Jhon (États-Unis), Sainte-Croix (États-Unis), Saint-Thomas (États États-Unis), Suède, Suisse, Suriname et Svalbard (Norvège).
  • T: Thaïlande, Taïwan, Territoires austraux français (France), Tokelau (Nouvelle-Zélande), Tonga, Trinité-et-Tobago, Tristan da Cunha (Sainte-Hélène), Turquie et Tuvalu.
  • OU: Ukraine.
  • V: Vanuatu et Venezuela.

* valable pour les titulaires du passeport spécial de la région administrative spéciale de Hong Kong et Macao de la République populaire de Chine.

En règle générale, les citoyens des pays qui peuvent entrer dans l’Union européenne, les États-Unis, le Canada et le Royaume-Uni peuvent voyager en République dominicaine avec uniquement la carte de tourisme.

Quels pays ont besoin d'un visa et lesquels ne doivent pas entrer en République dominicaine

Les étrangers qui ont besoin d’un visa

Les citoyens ayant la nationalité de l’un des pays énumérés ci-dessous doivent obligatoirement d’un visa pour entrer en République Dominicaine:

  • À: Abkhazie, Afghanistan, Albanie, Angola, Arabie saoudite, Algérie, Arménie et Azerbaïdjan.
  • B: Bangladesh, Bénin, Bélarus, Bosnie-Herzégovine, Burkina Faso, Burundi et Bhoutan.
  • C: Cap-Vert, Cambodge, Cameroun, Tchad, Colombie, Comores, Congo (Brazzaville), Congo (Kinshasa), Corée du Nord, Côte d’Ivoire et Cuba.
  • : Djibouti.
  • ET: Égypte, Érythrée et Éthiopie.
  • F: Philippines.
  • g: Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée équatoriale et Guinée-Bissau.
  • H: Haïti et Hong Kong.
  • je: Inde, Indonésie, Irak et Iran.
  • J: Jordan.
  • K: Kenya, Kirghizistan et Kosovo (Serbie).
  • L: Laos, Lesotho, Liban, Libéria et Libye.
  • M: Macao (République populaire de Chine), Madagascar, Malawi, Maldives, Malì, Maroc, Mauritanie, Moldavie, Mongolie, Monténégro, Mozambique et Myanmar.
  • N: Nagorno-Karabakh, Népal, Niger, Nigéria et Norfo.
  • OU: Oman et Ossétie du Sud (de facto indépendants en Géorgie).
  • P: Pakistan, Palaos, Palestine (Autorité nationale de Palestine) et Papouasie-Nouvelle-Guinée.
  • R: République populaire de Chine, République démocratique du Congo, République centrafricaine et Rwanda.
  • S: Sahara occidental, Sao Tomé et Principe, Sénégal, Sierra Leone, Syrie, Somalie, Somaliand (indépendant de facto en Somalie), Sri Lanka, Swaziland et Soudan.
  • T: Tanzanie, Tadjikistan, Timor oriental, Togo, Transnistrie, Tunisie et Turkménistan.
  • OU: Ouganda et Ouzbékistan.
  • V: Vietnam.
  • Oui: Yémen et Djibouti.
  • Z: Zaïre, Zimbabwe et Zambie.
Pays qui ont besoin d'un visa pour entrer en République dominicaine

Étrangers munis de passeports diplomatiques ou similaires

Les ressortissants étrangers de l’un des pays suivants ont droit, en vertu d’accords bilatéraux, à la suppression réciproque de visa pour être titulaire d’un passeport diplomatique, officiel ou de service de:

  • À: Argentine.
  • B: Brésil et Belize.
  • C: Chili, Costa Rica, Colombie et Corée du Sud.
  • ET: Équateur et El Salvador.
  • g: Guatemala.
  • F: Finlande.
  • H: Honduras.
  • je: Israël
  • J: Japon.
  • M: Mexique (sauf passeports officiels) et Maroc.
  • N: Nicaragua.
  • P: Panama et Pérou.
  • R: Russie et République de Chine (Taïwan).
  • S: Suisse (sauf passeports officiels) et Saint-Siège.
  • OU: Uruguay et Ukraine.
  • V: Vietnam

Types de visas

Pour entrer en République Dominicaine, il existe différents types de visas qui peuvent être demandés au Consulat ou à l’Ambassade de la République Dominicaine située dans notre pays. Chaque type de visa sert un cas spécifique, il y a donc jusqu’à huit types conformément à la loi n ° 875 sur les visas, chacun avec une demande et une durée, qui sont mentionnés dans les sections suivantes.

Visa de tourisme

Le visa de tourisme (TS) est accordé aux citoyens étrangers qui souhaitent entrer sur le territoire dominicain pour profiter du pays à des fins touristiques ou culturelles et assister à des congrès ou conventions. Il est valable pour un maximum de 60 jours et son application peut être à entrée unique ou à entrées multiples. De même, les bénéficiaires de ce visa ne peuvent exercer aucune activité lucrative en République dominicaine. Ce visa peut être demandé par tous les citoyens du monde dans un bureau consulaire dominicain.

Ci-dessous, nous énumérons les exigences que tous les étrangers doivent traiter à partir de leur pays d’origine:

  • Forme: Le formulaire de visa doit être soumis dûment complété par type ou imprimé. Il peut être demandé imprimé dans les bureaux consulaires ou via Internet en cliquant sur ce lien.
  • Carte d’identité et de résidence: l’intéressé doit présenter une photocopie lisible de sa carte d’identité nationale, ainsi qu’une autre de la carte de séjour s’il a la résidence d’un deuxième pays.
  • La photographie: une photo de type passeport 4 x 5 cm (fond blanc et recto) doit être présentée.
  • Passeport: Le passeport original doit être présenté avec une validité minimale de 6 mois.
  • Autorisation parentale ou tuteur légal: en cas de mineur, une autorisation doit également être demandée pour que le visa de touriste puisse être accordé au mineur intéressé.
  • Réservation de vol: Une copie lisible de la réservation de vol mise à jour doit être soumise à la date de votre voyage.
  • Réservation d’hôtel ou lettre d’invitation: Selon l’endroit où nous allons séjourner, un document ou un autre doit être présenté. En cas de séjour dans un hôtel, nous devrons présenter une copie lisible de la réservation d’hôtel. En cas de séjour dans la résidence d’une personne résidant en République Dominicaine, une lettre d’invitation doit être remise avec les coordonnées de la personne qui hébergera (adresse et données personnelles générales).
  • Réservation de vol: Une copie lisible de la réservation de vol mise à jour doit être soumise à la date de votre voyage.
  • Visas dominicains précédents: le cas échéant, une copie lisible des précédents visas dominicains doit être présentée, que ce soit pour le renouvellement ou si c’est parce que vous avez voyagé avant le pays.
  • Certificat d’absence de casier judiciaire: doit avoir été délivré par les autorités correspondantes du dernier pays dans lequel l’intéressé était domicilié. Cette exigence n’est pas requise pour les mineurs.
  • Lettre de demande de visa: le bénéficiaire ou son représentant doit signer une lettre de demande de visa dans laquelle figurent son nom, sa nationalité, l’activité dans laquelle il est engagé, son lieu de résidence, les moyens économiques avec lesquels il dispose et l’objet du voyage dans le pays. Cette lettre doit être soumise sans acte notarié.

Le délai d’obtention du visa tourisme peut être compris entre 1 et 10 jours à compter de votre demande. En ce qui concerne le prix, le visa à entrées multiples coûte 80,00 $ US ou 80,00 € et le visa simple entrée s’élève à 70,00 $ US ou 70,00 €. Le montant sera payé en dollars sauf si nous sommes dans la zone euro.

Visa de tourisme pour la République dominicaine

Visa d’affaires

Le visa d’affaires est délivré pour les voyages d’affaires, à des fins commerciales ou professionnelles. Il est valable pour un maximum de 60 jours s’il s’agit d’une seule inscription, bien qu’il puisse être renouvelé automatiquement à la demande du bénéficiaire dans le délai des 60 jours précédents. L’autorisation expresse du ministère des Affaires étrangères ne sera pas nécessaire. Si vous souhaitez entrer et sortir plus fréquemment, vous pouvez demander un visa d’affaires à entrées multiples, valable pendant un an et vous ne pouvez pas rester dans le pays pendant plus de deux mois consécutifs.

Les lignes suivantes indiquent les exigences auxquelles doit satisfaire l’intéressé étranger:

  • Forme: le formulaire de visa doit être rempli soit à la machine, soit en imprimé lisible.
  • Lettre de demande de visa: souscrit par la société ou l’institution à laquelle appartient le bénéficiaire et adressé au consul. Cette lettre doit contenir le nom du bénéficiaire, sa nationalité, son lieu de résidence, les moyens économiques avec lesquels il a, l’activité dans laquelle il est engagé et la raison pour laquelle il se rend en République dominicaine. Il doit être pris par l’entreprise ou l’institution dans une feuille estampillée et scellée. Il doit être soumis sans acte notarié.
  • La photographie: devant et sur fond blanc, l’intéressé doit présenter une carte de type photographie au format 4 x 5 cm.
  • Passeport original: devra être valable au moins 6 mois.
  • Statut migratoire: Ce statut est attesté par la présentation d’une photocopie lisible de la carte d’identité nationale du pays de nationalité et d’une photocopie de la carte de séjour en cas de résidence dans un deuxième pays.
  • Certification du travail: il doit comporter les informations suivantes: date d’entrée dans l’entreprise, salaire perçu et fonction occupée dans l’entreprise.
  • Histoire du voyage: c’est-à-dire des photocopies de visas dominicains et d’autres pays (le cas échéant).
  • Certificat d’absence de casier judiciaire: doit être délivré par les autorités correspondantes du dernier pays dans lequel l’intéressé était domicilié.

Le délai d’obtention du visa d’affaires peut être de 1 jour ou il peut être prolongé jusqu’à 15 jours à partir de votre demande, en fonction de l’urgence, des demandes précédentes, de la nationalité du demandeur et de la disponibilité du personnel. Quant au prix, il est de 80,00 $ US ou 80,00 € pour le visa à entrée unique et de 90,00 $ US ou 90,00 € avec plusieurs billets.

Visa d’affaires à des fins de travail

Le visa d’affaires à but lucratif (NM1) est délivré aux ressortissants étrangers qui, en raison de la nature de leur profession, doivent rester un an sur le territoire dominicain sans avoir à se rendre à l’étranger. Ce visa est généralement accordé dans les cas où l’intéressé exécutera un contrat pour une durée déterminée dans une entreprise publique ou privée établie en République dominicaine. Ce type de visa peut être renouvelé pour la durée du contrat dans chaque cas spécifique.

Dans ce qui suit, nous énumérons les exigences que l’intéressé doit remplir pour obtenir un tel visa:

  • Forme: Le formulaire Visa doit être rempli par type ou en caractères lisibles.
  • Passeport original: la durée minimale obligatoire doit être de 6 mois.
  • La photographie: Ce doit être un format de carte (4 x 5 cm), être recto et avec un fond blanc.
  • Offre d’emploi: il doit indiquer le poste à occuper par le bénéficiaire, le salaire de base plus les avantages complémentaires.
  • Certification du ministère du Travail: Il convient de noter que l’entreprise est inscrite au Système intégré des registres du travail (SIRLA) et qu’elle respecte les dispositions de l’article 135 du Code du travail dominicain sur la nationalisation du travail.
  • Certificat médical: Un diagnostic de l’état de santé général de l’intéressé doit y figurer, indiquant, le cas échéant, tout type de maladie infectieuse susceptible d’être subie. Ce certificat doit être délivré par les autorités sanitaires du dernier pays dans lequel le demandeur était domicilié.
  • Certificat de naissance: le cas échéant, il doit être dûment légalisé ou apostillé. S’il est rédigé dans une langue autre que l’espagnol, il doit être traduit par un traducteur / interprète assermenté. Dans ce dernier cas, l’original et la traduction doivent être déposés.
  • Certificat d’absence de casier judiciaire: Celui-ci doit être délivré par les autorités correspondantes du dernier pays dans lequel la personne en question était domiciliée.
  • DNI, carte de séjour et visas dominicains antérieurs: une photocopie lisible de la carte d’identité nationale et de la carte de séjour doit être soumise au cas où l’intéressé réside dans un deuxième pays, ainsi qu’un autre des précédents visas dominicains que la personne a pu obtenir.
  • Certification de la Direction générale des migrations: dans ce document, la dernière entrée dans le pays de l’intéressé doit être enregistrée (en cas de voyage antérieur au R.D.).
  • Lettre de demande de visa: Rédigé soit par le demandeur, soit par son représentant, il doit être adressé au Ministère des Affaires Etrangères et doit comporter le nom, la nationalité, le lieu de résidence et l’activité à laquelle il travaillera sur le territoire dominicain.

Le prix de ce visa s’élève à 90,00 $ US ou 90,00 € et le temps pour l’obtenir peut varier entre 5 et 15 jours à compter de la date de demande.

Conditions d'obtention d'un visa d'affaires à des fins professionnelles

Visas diplomatiques, officiels et de courtoisie

Les visas diplomatiques sont délivrés aux membres de la famille et aux membres des missions diplomatiques et consulaires, y compris les membres d’organisations internationales. Quant au deuxième type, les visas officiels, ceux-ci sont adressés aux responsables gouvernementaux ou aux organisations internationales, ainsi qu’à leurs familles s’ils sont en possession d’un passeport officiel et se rendent dans le pays en particulier ou pour exercer leurs propres fonctions. Enfin, le visa de courtoisie est accordé dans les passeports ordinaires aux agents diplomatiques ou gouvernementaux et à leurs familles s’ils se rendent dans le pays avec ce type de passeport; Ce visa est également accordé à des personnalités éminentes, ainsi qu’à leurs familles.

Ce sont les exigences que vous devez remplir si tel est votre cas:

  • Forme: Le formulaire de visa doit être dûment rempli (par type ou en caractères lisibles).
  • Note verbale ou diplomatique: il doit inclure la mission diplomatique, consulaire ou l’organisation internationale et doit indiquer les informations suivantes: nom du demandeur, nationalité, grade ou fonction diplomatique, numéro de passeport et motif du voyage.
  • La photographie: Ce doit être un format de carte, c’est-à-dire 4 x 5 cm et doit être sur le devant et sur un fond blanc.
  • Passeport original: la validité minimale doit être suffisante pour couvrir la durée du séjour en République Dominicaine.

Le délai d’obtention de l’un de ces trois types de visa varie entre 1 et 15 jours à compter de la date de la demande.

Visa de dépendance

Le visa de dépendance est un visa accordé pour des raisons de dépendance familiale à l’égard des bénéficiaires de visas diplomatiques, de courtoisie, officiels, d’affaires, de travail et d’étudiant. Ce visa dépendra toujours du type de visa accordé au parent principal ou à l’employeur dont il dépend.

La liste suivante énumère toutes les exigences qui doivent être remplies pour la délivrance dudit visa:

  • Forme: comme dans tous les cas précédents, le formulaire de visa doit être dûment complété, soit à la machine, soit en caractères lisibles.
  • La photographie: doit mesurer 4 x 5 cm, devant et sur fond complètement blanc.
  • Passeport original: la validité minimale doit être égale ou supérieure à la durée du visa demandé.
  • Acte de mariage ou acte de naissance des enfants: Cela dépendra du cas spécifique de la personne demandant le visa de dépendance.
  • Copie de la carte de séjour Visa ou Dominicaine et passeport: Une copie de ces documents doit être soumise par la personne dont dépend le demandeur.
  • Certificat médical: il doit comprendre un diagnostic complet de l’état de santé de l’intéressé, ainsi que s’il souffre de tout type d’infection. Ce certificat doit être délivré par les autorités sanitaires du dernier pays dans lequel l’intéressé était domicilié.
  • Certificat d’absence de casier judiciaire: Tout comme le certificat médical, il doit être délivré par les autorités correspondantes du dernier pays dans lequel le demandeur était domicilié.
  • Autorisation des parents ou tuteur légal: Cette condition ne doit être remplie que si l’intéressé est mineur. Il est nécessaire que le père ou la mère qui n’est pas en République dominicaine exprime son accord conformément à l’autre père emmenant l’enfant en question sur le territoire dominicain.
  • Photocopie du DNI et de la carte de séjour: Le DNI doit être celui du pays de nationalité et la carte de séjour dans le cas où l’intéressé a sa résidence dans un deuxième pays.
  • Solvabilité économique: Des documents doivent être présentés prouvant que la personne dont dépend le demandeur a une solvabilité financière, comme une lettre bancaire, des titres de propriété, une lettre de travail…
  • Visas dominicains précédents: en cas de séjour antérieur en République dominicaine, une photocopie lisible desdits visas doit être présentée.
  • Lettre de demande de visa: Il doit être adressé au bureau consulaire et doit être rédigé par la personne dont dépend le bénéficiaire. Cette personne devra s’identifier et présenter la preuve qu’elle est en possession du visa étudiant ou du visa NMI. En outre, il doit indiquer si la personne pour laquelle le visa de dépendance est demandé dépend de lui en raison de liens familiaux ou de relations de travail.

Comme les autres types de visas, le visa de dépendance peut prendre entre 5 et 15 jours car il est demandé, toujours en fonction de l’urgence, de la nationalité du demandeur et d’autres facteurs. Le prix s’élève à 80,00 $ US ou 80,00 €.

Visa de résidence

Les visas de résidence (RS) sont délivrés en faveur de ceux qui souhaitent résider de façon permanente en République dominicaine. Ce type de visa peut être accordé aux personnes qui se trouvent dans l’un des cas suivants:

  • Relation, qu’il s’agisse du regroupement familial par mariage ou de la dépendance directe.
  • Retraités, retraités ou rentiers conformément aux dispositions de la loi 171-07.
  • Les investisseurs, ont accepté les dispositions de la loi 171-07.

Le visa de résidence est valable 60 jours et pour une seule entrée. Son prix s’élève à 90,00 $ US ou 90,00 € et peut prendre entre 5 et 15 jours à compter de votre demande. Une fois sur le territoire dominicain, l’intéressé doit se rendre à la Direction générale des migrations pour formaliser les procédures de son séjour temporaire, parmi lesquelles la satisfaction des conditions supplémentaires requises dans chaque cas de celles mentionnées dans les sections suivantes.

Obtention du visa de résidence de la République dominicaine

Exigences de visa de résidence pour le regroupement familial:

  • Lettre de demande de visa: doit être adressée au bureau consulaire correspondant et doit être signée par le bénéficiaire. Il doit comprendre les informations suivantes: nom, nationalité, lieu de résidence, profession et informations sur la façon de procéder pour s’établir dans le pays en tant que conjoint ou enfant d’un étranger résidant légalement en République dominicaine. Cette lettre ne doit pas être légalisée ni apostillée.
  • La photographie: ce sera un type de carte, c’est-à-dire qui mesure 4 x 5 cm, fond blanc et recto.
  • Forme: le formulaire de visa correspondant sera rempli et dûment complété par type ou en caractères lisibles.
  • Passeport original: la validité minimale requise est de 18 mois.
  • Carte d’identité et de résidence: une photocopie lisible des deux documents doit être présentée: la carte d’identité nationale et la carte de séjour au cas où vous avez la résidence permanente dans un deuxième pays.
  • Certificat médical: il doit indiquer l’état de santé général de l’intéressé, ainsi que toute maladie infectieuse dont il souffre. Celui-ci doit être délivré par les autorités sanitaires du dernier pays dans lequel la personne en question était domiciliée.
  • Certificat d’absence de casier judiciaire: dûment légalisé ou apostillé selon le cas, il doit être délivré par l’autorité compétente en la matière. Il n’est pas obligatoire pour les mineurs.
  • Certificat de naissance: dûment légalisé ou contribué. De plus, s’il est dans une langue autre que l’espagnol, il devra être traduit par un traducteur assermenté officiel et les deux documents seront livrés, c’est-à-dire originaux et traduits.
  • Certificat de mariage: Cette exigence peut varier selon le cas. Si l’une des parties est une naturelle de la R.D.et que leur mariage a eu lieu à l’étranger, un acte de mariage transcrit devant le registre civil de la Commission électorale centrale (JCE) doit être présenté. En revanche, si les deux parties sont étrangères et que votre mariage a eu lieu à l’étranger, seul l’acte de mariage doit être présenté. En cas de non-espagnol, il doit être traduit par un traducteur juré officiel et original (dûment apostillé ou légalisé) et la traduction doit être déposée.
  • Solvabilité économique: une série de documents démontrant la solvabilité économique du garant sera présentée: lettre bancaire, lettre de travail, copies de certificats de biens immobiliers ou de titres immobiliers, copie de certificats financiers, certification de revenu de pension et tout autre document servant à cette fin
  • Lettre de garantie: Cette lettre sert à la personne résidant en République Dominicaine à déclarer qu’elle assume la responsabilité des frais de rapatriement et d’entretien, ainsi que le respect des conditions morales et économiques de l’étranger. Il doit être signé par ce témoin et deux témoins et dûment notarié et légalisé au bureau du procureur général.

Exigences de visa de résidence pour Rentier:

  • Lettre de demande de visa: signé par l’intéressé et adressé au bureau consulaire correspondant. Il doit contenir le nom, la nationalité, le lieu de résidence, l’activité productive à laquelle il est dédié et des informations sur ce que vous envisagez d’établir dans le pays en tant que rentier. Cette lettre n’est ni légalisée ni apostillée.
  • Forme: l’intéressé doit dûment remplir le formulaire de visa, soit par type, soit en caractères lisibles.
  • La photographie: taille 4 x 5 cm, fond blanc et la personne intéressée apparaîtra devant.
  • Passeport original: la validité minimale requise dans ce cas est de 18 mois.
  • Carte d’identité et de résidence: il est obligatoire de présenter une photocopie lisible des deux documents. Le DNI, quant à lui, sera celui du pays d’origine du demandeur et, le cas échéant, la carte de séjour, celle du deuxième pays de l’intéressé.
  • Certificat d’absence de casier judiciaire: doit être demandée auprès de l’autorité correspondante des pays dans lesquels la personne a résidé au cours des 5 dernières années. Il sera dûment légalisé ou apostillé, selon le cas.
  • Certificat médical: Il doit comprendre un diagnostic complet de l’état de santé de l’intéressé dans lequel il est précisé s’il souffre d’une maladie infectieuse. Il doit être délivré par les autorités médicales du dernier pays dans lequel le demandeur était domicilié.
  • Certificat de naissance: S’il n’est pas rédigé en espagnol, sa traduction doit être demandée par un traducteur assermenté officiel. L’original apostillé ou légalisé, selon le cas, et la traduction sera présentée.
  • Rentier avec investissement personnel dans le pays d’origine: dans ce cas, le document financier de l’institution d’où proviennent les fonds accumulés sera déposé, ainsi que la certification bancaire, la certification des entités financières (par exemple les courtiers en valeurs mobilières), les contrats de location immobilière et la documentation qui accrédite les intéressés en tant qu’actionnaire ou propriétaire d’entreprise d’où proviennent les revenus.
  • Rentier avec investissement personnel en République Dominicaine: si tel est votre cas, vous devrez présenter un document prouvant l’investissement personnel réalisé sur le territoire national. Vous devrez présenter une copie des titres immobiliers, les documents des entreprises qui démontrent qu’ils opèrent dans les conditions imposées par le ministère du Travail et les certificats bancaires en République Dominicaine.
  • Montant minimal: le locataire doit percevoir un revenu mensuel de 2 000 USD ou son équivalent en pesos dominicains (DOP).

Exigences pour le visa de résidence pour investissement:

  • Lettre de demande de visa: il doit contenir la signature du bénéficiaire. Il sera adressé au bureau consulaire correspondant et contiendra le nom, la nationalité, le lieu de résidence et l’occupation du demandeur. Il contiendra également des informations sur la manière dont le demandeur a l’intention de s’établir en tant qu’investisseur dans le pays. Cette lettre ne doit pas être légalisée ni apostillée.
  • Forme: le formulaire de visa correspondant doit être dûment dactylographié ou imprimé lisiblement.
  • La photographie: il doit s’agir d’une photographie de type carte, ce qui signifie que la personne intéressée doit apparaître devant elle et sur fond blanc. Les mesures doivent être de 4 x 5 cm.
  • Certificat d’absence de casier judiciaire: comme mentionné précédemment, il doit être accordé par l’autorité correspondante des pays où l’intéressé a résidé au cours des 5 dernières années. De plus, il doit être dûment légalisé ou apostillé, selon le cas.
  • Passeport original: la validité minimale sera de 18 mois.
  • DNI et carte de séjour: une photocopie lisible de ces deux documents doit également être déposée. The Residence Card is only necessary in case the beneficiary has the residence in a second country different from the one of his nationality.
  • Medical certificate: this certificate will certify the state of health of the interested party, indicating whether or not he or she suffers from any infectious disease. It must be issued by the health authorities of the country where the person was last resident.
  • Birth Certificate: if it is in a language other than Spanish, it must be translated by an official sworn translator/interpreter. In this case, the original (apostilled or legalized) and the translation must be presented.
  • Investor’s Certificate by CEI-RD
  • Letter of Employment Certification from the recipient: in case of husband/wife and children (if any), these must also be included in the letter of guarantee from the company of the recipient.
  • Letter of Guarantee: this is only necessary if the applicant is a financial dependent, domestic employee, direct line ancestor or child over 18 years of age of the beneficiary, or a guardian. If the applicant is a shareholder of the company, an Act of the Administrative Council of the original company must be presented, as well as a copy to be delivered.

Retirement/Pension Residence Visa Requirements:

  • Visa application letter: with the beneficiary’s signature, it will be addressed to the corresponding consular office and it will contain the name, nationality, place of residence and occupation of the interested party. It should also describe how you plan to settle as a retiree/pensioner in the country. It must not be legalised or apostilled.
  • Visa form: completed either in typewriter or in legible print.
    Photography: passport style, i.e. the person concerned must be shown facing the front and on a white background. The dimensions must be 4 x 5 cm.
  • Certificate of No Criminal Record: issued by the competent authority of the countries where the beneficiary has resided in the last 5 years. It must be duly legalized or apostilled, as appropriate.
  • Original Passport: the minimum validity is 18 months.
  • DNI and Residence Card: legible photocopy of these two documents. The Residence Card is only necessary in case the beneficiary has the residence in a second country.
  • Medical certificate: this will certify the state of health of the interested party, indicating whether he or she suffers from any type of infectious disease. It must be issued by the health authorities of the last country where the applicant was domiciled.
  • Birth Certificate: if it is not in Spanish, it must be translated by an official sworn translator. In this case, the original (apostilled or legalized) and the translation must be presented.
  • Certificate from the government, private company of foreign origin or official organization: this is a certificate issued by one of these three entities in which the interested party provided his services. If it is not in Spanish, it must be duly translated into Spanish by an official sworn translator. This certificate will contain the general details of the person concerned, the position held and the salary received as a pension.
  • Minimum amount: US $1,500.00 dollars or the equivalent in Dominican pesos (DOP).

Student Visa

The Student Visa is issued to all those foreigners who demonstrate their status as students and have been accepted to study in an educational institution in the Dominican Republic. This type of visa can be renewed annually.

The following are the necessary requirements to obtain the Student Visa:

  • Visa Form: This must be filled out either in legible print or typewritten.
  • Passport type photograph: the measures will be 4 x 5 cm and the person interested must appear in front of it and with a white background.
  • Proof of University or Study Centre: this is the document that certifies definitive acceptance at the University or Study Centre. This document will contain the following data: level of studies to be carried out, institution selected and time that it will last.
  • Document certifying the scholarship (if any): if it is a study scholarship or if the studies are paid for by an institution in the country of origin, this document must be presented, specifying the amount granted to the beneficiary or the scholarship awarded and the duration for which it is planned. Whether it is a scholarship or funded studies, this document must be on letterhead and certified by the competent institution.
  • Medical Certificate: This will contain a comprehensive diagnosis of the student’s state of health. It must be issued by the medical authorities of the last country where the applicant has been domiciled.
  • Certificate of No Criminal Record: issued by the competent authority of the last country where the interested party resided. Not applicable for minors.
  • Parental or legal guardian authorization: if it is a minor, both parents must agree that their child will move to Dominican territory.
  • Photocopy of the DNI and the Residence Card (this one in case he/she resides in a second country).
  • Economic solvency: you must show the documents that prove it, such as bank letter, property titles, etc.
  • Previous Dominican visas (if any).
  • Letter of Application: it must be addressed to the corresponding consular office by the interested party or his/her legal representative and it must contain the name and nationality of the student.

The price for obtaining a Student Visa is US$80.00 or 80.00 As for the time to obtain it, it is around 5 and 15 days from the date of application.

Estudiar en la República Dominicana

Temporary Workers Visa (VTT)

The Temporary Worker Visa (VTT) is the most common when it comes to labor migration to Dominican territory. It is granted to foreign citizens who have a job offer from a company registered in the Dominican Republic. The maximum validity is one year, whether it is a visa with one or multiple entries, always subject to the conditions of the work contract.

The following are the requirements that must be met in order to be eligible for the VTT

  • Visa application letter: this must be addressed to the head of the diplomatic or consular mission and must include the name and nationality of the beneficiary, the data of the employing company and the activity to which the beneficiary is going to dedicate himself.
  • Visa form: as always, it must be filled out either in type or in legible print.
  • Passport photograph: the size will be 2 x 2 cm, front view and on a white background. No jewellery or other accessories may be worn. In addition, the ears must be uncovered.
  • Original passport: the minimum validity must be 18 months and it must be accompanied by a copy of the complete passport.
  • Photocopy of the ID card of the country of origin: a legible photocopy of the ID card will be deposited, as well as the Residence Card in case of residing in a second country.
  • Certificate of No Criminal Record: this must be issued by the competent authorities of the country of origin of the interested party or the last country where he/she was domiciled. If it is not in Spanish, it must be translated by an official sworn translator.
  • Original letter: this will be issued by the institution, company, individual or organization with which the foreigner will carry out the temporary work.
  • Insurance guarantee bond: this requirement must be met in order to ensure that medical and repatriation expenses can be covered.
  • Medical Certificate: this certificate must contain a complete diagnosis of the state of health of the interested party, indicating whether he has any contagious disease.
  • Communication from the employing company with the promise of work: in addition, a Certificate from the Ministry of Labor must be attached showing that the company is registered with the Ministry and is registered with the Social Security Treasury (TSS).
  • Application for entry approved by the General Directorate of Migration (DGM): this requirement is only required for applications for visas for temporary workers under the regime of contracted quotas.

Renewal of the VTT

In addition, if the worker wishes to renew the employment contract, he or she must meet, in addition to the above-mentioned requirements, the following requirements provided that the country is physically present at the time of renewal of the VTT:

  • Original contract accompanied by the resolution granted by the Ministry of Labor in order to order the registration of the contract.
  • Copy of the application for entry approved by the DGM in the case of temporary workers under the regime of contracted quotas.

The price for obtaining the VTT is RD$935.00 Pesos if we are in the Dominican Republic and US$30.00 or €30.00 if we are abroad. Obtaining this visa can take between 5 and 15 days from the date of application.

Naturalization

Naturalization or nationalization is the process by which an original citizen of a first country obtains the nationality of a second country and is therefore considered from that moment on as a citizen of that country. In the case of the Dominican Republic, the ordinary Dominican naturalization application process is carried out in accordance with the provisions of Law 1683, according to which the requirements listed below must be met:

  • Letter of application: must be addressed to the Executive Branch through the Secretary of State for the Interior and the Police.
  • Photographs: you will have to submit 5 passport photographs (2 x 2 cm) in which you will appear in front. In addition, they must be recent and, in case the applicant is a man, he must be shaved.
  • Certifications of Permanent Residence in the country: the interested party must deposit two certifications issued by the General Directorate of Immigration in which it is demonstrated that the person has more than two years of Permanent Residence in the country and that the letter of guarantee has been delivered to that address.
  • Valid Residence Permit: a photocopy of this must be submitted. In addition, it must be at least 4 months before its expiry date.
  • Certificate of No Judicial Record: must be requested at the Attorney General’s Office.
  • Birth Certificate: previously legalized in the Dominican Consulate or Embassy of the country of origin of the interested party, as well as in the Secretariat of State of Foreign Affairs of the D.R. If said certificate is not in Spanish, it must be requested to be translated by an official sworn translator and legalized as well.
  • Letter of Guarantee: it must be notarized and legalized in the General Attorney’s Office of the Republic and supported by a citizen of Dominican origin with economic solvency. In addition, said citizen must declare that he or she is responsible for the conditions (moral, economic, maintenance and repatriation) of the applicant and must provide a copy of the following documents: a copy of the vehicle’s registration, the bank letter and the title of the property.
  • Affidavit: In it, the interested party, with three Dominican witnesses of origin, will establish the address in Dominican territory. This declaration will be made before a Notary Public and will be duly legalized in the Attorney General’s Office.
  • Invoice for a National Newspaper: for the right to publish a Notice of Dominican Nationality.
  • Receipt of application for naturalization: the value of this receipt is RD$1,500
  • Color photocopy of the first three pages of the applicant’s passport.
  • Five photocopies of all the documents mentioned above.

If the interested party is going to take the Oath as a Dominican Naturalized Person, he or she will have to pay the Tax for the Right of Foreigners to be Sworn in, which value is RD$5,000. Once all the documents listed above are deposited, the interested party will be called for an interview one week later.

If you have any doubts about these requirements, you can call (809) 686-6251 (Ext. 2055, 2057 and 2058).

Vaccins

There is no legally required vaccination that is required for travel to the Dominican Republic. However, health authorities do recommend taking into account some vaccines, such as those mentioned below:

  • Typhoid fever: The objective of getting this vaccine is to reduce the risk of contracting this disease if you stay in or visit rural areas with poor hygiene conditions, especially related to factors such as water quality or food handling.
  • Tetanus-diphtheria: this is a worldwide disease, so it is highly advisable to apply this vaccine as prevention.
  • Hepatitis A and B: if you have never been vaccinated against this disease before or have suffered from it, it is especially recommended if you are going to carry out any risky activity.
  • Malaria and dengue: these vaccines are recommended only to those people who are going to visit rural areas that are not very touristy in the country.

In any case, what you should always bear in mind is to avoid drinking non-bottled water during the whole time you are going to travel and, in general, never drink any kind of fresh water that has the minimum risk of being contaminated.

Vacunas para viajar a la República Dominicana

This article has been shared 743 times.

Enfin, nous avons sélectionné l’article précédent et suivant du bloc « Préparez le voyage“:

Laisser un commentaire