Catégories
Culture et traditions

Douane – Polynésie française

Les Polynésiens aiment vraiment se rencontrer en groupe, danser, prier et chanter. La vie de tous les jours se compose de nombreuses réunions, de joyeuses fêtes le vendredi soir et de la présence dominicale le dimanche.

le tamure c’est la danse traditionnelle et la musique contemporaine kaina porinetia, qui est dansé par tous les habitants. Leurs danses ont une charge érotique et provocante. Lorsque les missionnaires sont arrivés en Polynésie, ces danses les ont laissés très surpris, surtout les timorodee et danser en couple upaupa.

Sa robe se distingue par ses couleurs vibrantes et accompagnée d’un accessoire typique, le collier de fleurs entrelacées.

Parmi les manifestations de l’artisanat local, nous mettons en avant les tissus de pandanus pour faire des nappes, des sacs et des chapeaux. Ils sont faits avec les feuilles de pandanos qui sont de grands et minces arbres qui poussent au bord de la mer.

le tifaifai Ce sont des draps aux couleurs vives qui sont fabriqués dans certaines îles et il est de tradition de les donner comme symbole d’accueil et de cadeau de mariage.

Il est très traditionnel dans la région que le monoe, un parfum qui est un mélange d’huile de coco et de fleurs.

La salutation de bienvenue est un baiser sur la joue. La façon de s’habiller est détendue, il n’y a donc pas de normes vestimentaires ou de mode.

Avant d’entrer dans une maison polynésienne, il est de règle d’enlever ses chaussures à l’entrée. On ne vous proposera peut-être pas de couverts à l’heure du déjeuner car certains plats sont mangés à la main

Contrairement à de nombreux endroits dans le monde, il n’y a pas de différence selon le sexe, les hommes et les femmes sont traités de la même manière et sur un pied d’égalité.

La famille polynésienne est considérée comme une grande institution formée non seulement de parents et d’enfants mais aussi de tantes, neveux, cousins ​​éloignés et enfants adoptés appelés faamu.

Laisser un commentaire