Catégories
Gastronomie

Gastronomie – Canada

le Gastronomie du Canada Il est riche et varié en raison du grand nombre d’influences qui y existent, et ses coutumes culinaires diffèrent considérablement selon la région en question. Le Canada présente les caractéristiques du Cuisine anglaise et américaineaussi bien que la gastronomie française, dans les régions francophones, où leurs plats ont acquis des influences et des réminiscences de la cuisine française.

En ce qui concerne la nourriture, la partie anglophone du Canada est assez américanisée, il n’est donc pas surprenant de voir l’abondance de hamburgers, bien qu’avec de la viande canadienne typique comme le sanglier, le buffle, le caribou ou le wapiti.

Au Québec, situé dans l’est du Canada, on retrouve les tourtièrre, un jeu de pain de viande en pâte feuilletée très cuit à Noël. Canard rôti ou jambon avec sirop d’érable, le ragoût de lapin au cidre et les soupes au chou et à l’oignon font également partie de la cuisine du Canada, ainsi que le Poutine, chips avec croûtes de fromage et un bain de sauce abondante.

De la Nouvelle-Écosse vient le Salomon Gundy (hareng cru assaisonné de vinaigre et d’épices), ainsi que le vol fumé. En Ontario, les plats en cocotte, les haricots, les haricots, les pois, le pain de maïs et les crevettes sont typiques.

Dans la cuisine de Montréal, la plus grande ville de la province de Québec, les viandes fumées comme le boeuf ou le boeuf, le poulet, la soupe aux pois et sandwich aux fumées de boeuf. Le saumon est également très présent dans les plats canadiens et est cuit de multiples façons, parmi lesquelles nous recommandons particulièrement le saumon fumé de l’Alberta et les homards, moules et huîtres de Malpèque, à l’Île-du-Prince-Édouard. Dans cette même ville, vous pouvez essayer le meilleur veau, sans surprise c’est une province de cowboys.

À côté de l’Alberta, dans l’ouest du Canada, en Colombie-Britannique, vous pouvez trouver les meilleurs fruits et champignons en Amérique du Nord, étant dans l’archipel de la Reine Carlota où juteux est cuit ragoût de flétan.

Pour savourer le meilleur héritage de la culture indigène, nous devons déménager à Terre-Neuve, où vous ne pouvez pas langues de morue panées et frites avec scrunchions (lardons de porc frits), filets de morue et de homard panés et soupes de lapin, de phoque ou de moule, ainsi que tarte aux ailerons de phoque.

Cependant, c’est au Nunavut que vous trouverez une véritable fête de Cuisine inuit, avec maktaaq (écorce de baleine), phoque cuit ou truite congelée crue. Dans la cuisine de Victoria, la cuisine de style anglais prédomine, comme rôti de bœuf.

Parmi les desserts typiques du Canada, le gâteau au sucre, les Bar Nanaimo et le puding chômeur de Montreal, sans oublier le sirop d’érable du Québec et le crème glacée indienne, qui provient d’un type de Shepherdia canadensis (baie d’origine canadienne) à laquelle du sucre est ajouté.

Concernant la boisson, le Bière, qui est également produit à la main dans de nombreuses brasseries. Dans la section vins, se distinguent ceux produits dans la vallée de l’Okanagan en Colombie-Britannique et dans la péninsule du Niagara en Ontario, où son climat extrême favorise la récolte du cépage avec lequel le vin glacé doux, qui accompagne les desserts. Au Québec, au contraire, une savoureuse variété de Cidre. Mais, pour acheter des boissons alcoolisées, vous devrez tenir compte du fait que celles-ci ne peuvent être achetées que dans les magasins et restaurants autorisés, que vous pouvez distinguer par le badge Licensed Premises.

Au Canada, il est très courant de manger à l’extérieur de la maison, et de nouveaux restaurants ouvrent tous les jours, où les nouvelles générations de chefs n’hésitent pas à proposer les plats les plus innovants. Quant à la restauration rapide, le puissant Tim Hortons rejoint les franchises américaines du monde entier, dont le café est très apprécié de la population locale.

Laisser un commentaire