Catégories
Culture et traditions

Hymne – Luxembourg

le hymne ressortissant de Luxembourg Il est intitulĂ© «Ons Heemecht» – qui traduit du luxembourgeois en espagnol signifie «Notre patrie». Elle a Ă©tĂ© Ă©crite par le poĂšte Michel Lentz en 1859. La musique n’a Ă©tĂ© composĂ©e par Jean Antoine Zinnen qu’en 1864 pour ĂȘtre jouĂ©e en public en Ettelbruck, une ville au confluent des riviĂšres Alzette Oui Sauer. Cependant, le hymne Il n’a Ă©tĂ© adoptĂ© qu’en 1895, alors qu’il avait dĂ©jĂ  gagnĂ© en notoriĂ©tĂ©.

Drapeau luxembourgeois

Il existe trois versions officielles dans les principales langues du duché: en luxembourgeois, en français et en allemand. En tout, seules les premiÚre et quatriÚme strophes sont généralement chantées.

Alors que «Ons Heemecht» est le hymne national, il y en a un autre appelĂ© De Wilhelmus. Ceci est considĂ©rĂ© comme l’hymne royal du Grand-DuchĂ©.

Hymne officiel en luxembourgeois (Version complĂšte)

Stanza I

Wou d’UelzĂ©cht durech d’Wisen zĂ©it,
Duerch d’Fielsen d’Sauer BrĂ©cht,
Wou d’Rief laanscht d’Musel dofteg blĂ©it,
Den Himmel WÀin ons mécht:
Dat ass onst Land, fir dat mer géif
Hei nidden alles a gagné,
Ons Heemechtsland dat mir so déif
Un drone onsen Hierzer.
Ons Hemechtsland dat mir so déif
Un drone onsen Hierzer.

Stanza II

Un sengem donkle BĂ«scherkranz,
Vum Fridde stëll bewaacht,
Sou ouni Pronk an deire Glanz
Gemittlech léif et laacht;
SÀi Vollek frou sech soë kann,
An si t si keng eidel Dreem:
WĂ©i wunnt et sech sou heemlech dran,
WĂ©i as ‘t sou gutt doheem!

Stanza III

Gesank, Gesank vu Bierg an Dall
Der ÄÀrd, déi Àis gedron;
D’LĂ©ift Huet dans Treie Widderhall
Jidder Broscht gedon;
Fir, d’Hemecht ass keng Weis ze schĂ©in;
Tous Wuert, dat vun er klénkt,
GrĂ€ift Ă€is an d ‘SĂ©il wĂ©i HimmelstĂ©in
An d’A wĂ©i Feier blĂ©nkt

Stanza IV

O Du do uewen, deen seng Hand
Duerch d’Welt d’Natioune leet,
Terre Behitt Du d’LĂ«tzebuerger
Vru friemem Joch Ă  Leed;
Du hues ons all als Kanner schon
De frÀie Geescht jo ginn,
Looss viru blĂ©nken d’FrĂ€iheetssonn,
DĂ©i mir so laang gesinn!
Looss virublĂ©nken d’FrĂ€iheetssonn,
DĂ©i mir sou laang gesinn!

Hymne officiel français (Version abrégée)

Stanza I

OĂč l’Alzette arrose champs et prĂ©s
La Sûre baigne les rochers;
OĂč la Moselle, Riante et Belle
Nous fait cadeau du vin
C’est notre pays pour lequel
Nous risquons tout sur terre;
Notr’chùre et adorable patrie
Dont notr’ñme est rempie.
Notr’chùre et adorable patrie
Dont notr’ñme est rempie.

Stanza IV

Ô Toi aux cieux qui nuit et jour
Vous dirigez les nations du monde;
Écarte du pays de Luxembourg
L’oppression Ă©trangĂšre
Enfants nous avons reçu de Toi
L’esprit de la libertĂ©;
Permets au soleil de liberté
De luire Ă  tout jamais.
Permets au soleil de liberté
De luire Ă  tout jamais.

Hymne officiel en allemand (Version abrégée)

Stanza I

Wo die Alzette durch die Wiesen zieht,
Durch die Felsen die Sauer bricht,
Die Rebe lĂ€ngs der Mosel blĂŒht,
Der Himmel Wein verspricht:
Dort ist das Land, fĂŒr dessen Ehr
Kein Opfer uns zu schwer,
Die Heimat, die als teures Gut
In unseren Herzen ruht.
Die Heimat, die als teures Gut
In unseren Herzen ruht.

Stanza IV

O Du dort droben, dessen Hand
Den Völkern gibt Geleit,
BehĂŒt das Luxemburger Land
Vor fremdem Joch, vor Leid!
Als Kind empfingen wir von Dir
Den freiheitlichen Sinn,
Die Freiheitssonne, unsre Zier,
Lass leuchten fernerhin!
Die Freiheitssonne, unsre Zier,
Lass leuchten fernerhin!

Traduction de l’hymne en espagnol (Version abrĂ©gĂ©e)

Stanza I

LĂ  oĂč l’Alzette coule entre les plaines,
Et oĂč entre les rochers la SĂ»re force son lit,
OĂč sur les bords de la Moselle
Des vignobles odorants fleurissent, un cadeau du ciel.
Il y a mon pays,
Pour lequel tout donnerait,
Mon cher pays,
Que je porte au plus profond de moi.

Stanza IV

Oh Seigneur, toi qui, avec ta main puissante,
Vous dirigez les nations du monde,
Protéger le territoire luxembourgeois,
La garder de la douleur et de la domination.
Le dĂ©sir d’indĂ©pendance,
Depuis l’enfance tu me mets:
Laissez-le continuer Ă  briller jusqu’Ă  l’Ă©ternitĂ©,
Le soleil de la liberté!

«Ons Heemecht» (Version instrumentale)

Laisser un commentaire