Catégories
Gastronomie

Plats typiques du Mexique

La cuisine mexicaine a une grande variĂ©tĂ© de produits qui vous permettent d’assaisonner vos plats avec des saveurs intenses et des qualitĂ©s diffĂ©rentes. Ses plats rĂ©gionaux surprennent le palais des millions de touristes qui visitent le pays.

Ci-dessous, vous avez un index avec tous les points que nous allons traiter dans cet article.

Plats principaux

Les plats principaux de la cuisine mexicaine sont gĂ©nĂ©ralement accompagnĂ©s de sauces Ă©picĂ©es ou avec d’autres ingrĂ©dients plus doux tels que l’avocat. Pendant ce temps, le bĹ“uf et le poulet sont très prĂ©sents, tout comme les cĂ©lèbres haricots et tortillas. Dans les sections suivantes, nous vous montrons les plus importants.

Enchiladas

Les enchiladas sont similaires aux tacos, mais avec beaucoup d’Ă©pices, pas de cĂ©rĂ©ales Ă  l’intĂ©rieur et avec fromage copieux. Il y a ceux qui les gratinent au four non seulement pour le fromage qui les recouvre, mais aussi pour celui Ă  l’intĂ©rieur. Comme cela se produit habituellement avec ce type de nourriture, il existe diffĂ©rentes recettes selon la rĂ©gion.

Enchilada

Ainsi, selon le style de prĂ©paration, l’enchilada peut ĂŞtre accompagnĂ©e soit de dinde, de poulet ou de boeuf, soit simplement de fromage. Il existe Ă©galement des zones oĂą il est accompagnĂ© d’une garniture supplĂ©mentaire Ă  base d’oignon cru hachĂ© ou tranchĂ©, de crème de lait, de fromage et de laitue.

Par exemple, Ă  Guanajuato, les soi-disant «enchiladas minières» sont prĂ©parĂ©es, tandis qu’Ă  Monterrey, il est courant de les remplir de fromage frais et de les faire frire dans un peu d’huile. De plus, ils sont gĂ©nĂ©ralement servis avec des frites, de la laitue et de la tomate, comme s’il s’agissait d’une salade. A Sinaloa, en revanche, on leur donne le nom de «enchiladas au sol»Et vous pouvez voir comment ils sont prĂ©parĂ©s dans la vidĂ©o suivante:

Tacos

Les tacos mexicains populaires sont les tortillas de maĂŻs farcies au poulet ou Ă  toute autre variĂ©tĂ© de viande, poivrons rouges, verts et jaunes, tomates et oignons. Vous pouvez dire qu’ils sont un classique de tous les plats mexicains et probablement l’un de leurs plats les plus connus Ă  l’Ă©chelle internationale.

Le simple fait de rouler une omelette sur lui-même peut déjà être considéré comme un «taco». La consommation de tortillas de maïs roulées de cette manière est très courante au Mexique lorsque vous mangez de la soupe ou un autre plat de consistance liquide.

Les tacos les plus Ă©laborĂ©s et les plus populaires dans le monde sont ceux qui sont remplis de vinaigrette Ă  l’intĂ©rieur. De ce type, trois variĂ©tĂ©s peuvent ĂŞtre trouvĂ©es: le tacos al pastor, le salsa tacos et le flĂ»tes, cette dernière variante Ă©tant la plus cohĂ©rente puisque dans ce cas les tacos sont frits.

Préparation de tacos mexicains

Fajitas

Les fajitas sont l’un des plats les plus populaires et les plus consommĂ©s de la cuisine tex-mex, ce qui signifie qu’il est populaire Ă  la fois au Mexique et dans le sud-ouest des États-Unis. Ce plat se compose de lanières de viande grillĂ©s avec une variĂ©tĂ© de lĂ©gumes, parmi lesquels on trouve gĂ©nĂ©ralement: oignons, poivrons, carottes, maĂŻs sucrĂ©, etc.

Selon l’histoire la plus rĂ©pandue de l’histoire de ce plat, son invention est due aux cowboys mexicains qui ont travaillĂ© au Texas (États-Unis) dans les annĂ©es 1930. Ă€ l’heure du dĂ©jeuner, on leur donnait toujours les parties les plus dures de la vache, ils Ă©taient donc obligĂ©s de cuire cette viande très soigneusement afin qu’elle soit comestible.

Les ingrĂ©dients ci-dessus sont accompagnĂ©s d’une sauce, gĂ©nĂ©ralement sauce tomate. Tout cela est servi sur une tortilla de maĂŻs ou de blĂ©, qui est enroulĂ©e, mais laissĂ©e ouverte aux deux extrĂ©mitĂ©s. Si vous voulez apprendre Ă  cuisiner de vraies fajitas mexicaines, ne manquez pas la vidĂ©o suivante:

Burritos

C’est un plat très similaire aux fajitas et aux tacos, car les burritos se composent Ă©galement d’un Tortilla de maĂŻs ou farine de blĂ© farcie de viande rĂ´tie et de certains lĂ©gumes, comme les piments, bien que la viande et les lĂ©gumes soient des ingrĂ©dients facultatifs.

La principale diffĂ©rence est qu’ils comprennent haricots frits, un ingrĂ©dient qui ne peut pas manquer dans ce plat, et que la tortilla est fermĂ©e Ă  une extrĂ©mitĂ©.

En fait, les burritos sont la version frite des tacos, c’est pourquoi ils sont Ă©galement connus sous le nom de flĂ»tes ou tacos Ă  la farine. Son origine est situĂ©e dans l’État de Guanajuato, bien qu’au Yucatan un burrito soit connu sous le nom de coçitoĂ  Cuernavaca comme Taco.

 

Pozole blanche

En fait, il existe Ă©galement des versions rouges de cette pozole blanche (comme celle fabriquĂ©e Ă  Jalisco) et la version verte (habituelle sur la Costa de Michoacán). Il s’agit d’une soupe faite Ă  partir d’un type spĂ©cifique de maĂŻs appelĂ© cacahuazintle, auquel du porc ou du poulet est ajoutĂ© comme ingrĂ©dient complĂ©mentaire.

La recette de base comprend comme ingrĂ©dient de base les grains de maĂŻs du type cacahuazintle ou cacahuacintle, c’est-Ă -dire une variĂ©tĂ© de maĂŻs originaire du Mexique dont le grain est plus blanc, plus tendre et rond que d’habitude.

La particularitĂ© de ce type de maĂŻs est que, lorsque les haricots sont bouillis, ils s’ouvrent sous la forme d’une fleur et libèrent une sorte de mousse, et c’est la raison pour laquelle ils sont utilisĂ©s dans la pozole.

Pozole blanche

Empanadas

Les empanadas, en fait, sont prises dans toute l’AmĂ©rique latine. Ainsi, par exemple, c’est l’un des plats typiques par excellence de la cuisine argentine. Cependant, Ă  l’heure actuelle, il a franchi les barrières et est cuit presque partout dans le monde.

Au Mexique, oĂą ils sont populairement connus comme «Plats mexicains«, La recette varie selon les rĂ©gions. Dans le nord, les empanadas remplis d’ingrĂ©dients sucrĂ©s sont courants; dans les zones cĂ´tières, des poissons et crustacĂ©s sont ajoutĂ©s. Ă€ Oaxaca, diffĂ©rentes variĂ©tĂ©s de taupes sont ajoutĂ©es, et dans la ville de Pachuca (Hidalgo), il est courant d’ajouter de la viande et des pommes de terre.

Tortillas

Aujourd’hui, les totopos, mieux connus internationalement Nachos, sont cĂ©lèbres dans le monde entier. Il s’agit de petites tortillas de maĂŻs ou de farine de blĂ© frite et de forme triangulaire.

Normalement, ils sont servis recouverts de fromage abondant, mais d’autres ingrĂ©dients sont Ă©galement ajoutĂ©s, tels que les piments jalapeno ou toute autre variĂ©tĂ© de piment (gĂ©nĂ©ralement, certains Ă©picĂ©s).

Quesadillas

Les Quesadillas comprennent Ă©galement des tortillas de maĂŻs ou de blĂ© et leur principal ingrĂ©dient est fromage, d’oĂą son nom. Ils sont faits grillĂ©s ou grillĂ©s et du fromage est ajoutĂ© jusqu’Ă  ce qu’il soit fondu. Si une seule tortilla est utilisĂ©e, elle est servie pliĂ©e.

Si une tortilla est placĂ©e au-dessus de l’autre (de sorte que le fromage et le reste des ingrĂ©dients soient remplis), alors ils sont appelĂ©s synchronisĂ©. Lorsque des ingrĂ©dients autres que le fromage sont inclus, ils sont gĂ©nĂ©ralement appelĂ©s simplement ourlets.

Crevettes Ă  aguachile

Les crevettes en aguachile, aussi appelĂ©es simplement aguachile, est un plat mexicain original de la rĂ©gion de Sinaloa. Son ingrĂ©dient de base est la crevette, bien que d’autres ingrĂ©dients complĂ©mentaires soient Ă©galement ajoutĂ©s pour rehausser sa saveur.

Ainsi, en résumé, les principaux ingrédients de ce plat sont: crevettes, concombres, poivrons serrano hachés, coriandre, jus de citron, jus de maggi (assaisonnement), oignon violet, sel et poivre.

Crevettes en aguachile ou aguachile

Huarache

Ce plat est appelé huarache car sa forme rappelle celle de tongs du même nom que les indigènes du Mexique portent habituellement. Il est fait de pâte de maïs, plus épaisse que celle des tortillas, et généralement sa forme est ovale.

Ils sont grillĂ©s et recouverts de divers ingrĂ©dients, notamment des haricots, de la laitue, du fromage frais, des sauces et la garniture principale, qui est gĂ©nĂ©ralement de la viande de poulet, bien qu’il existe Ă©galement des steaks et des saucisses.

Fromage d’Oaxaca

Cette variĂ©tĂ© particulière de fromage est Ă©galement connue sous le nom de Fromage Ă  effilocher ou quesillo. Il s’agit d’un fromage de vache blanc et Ă  pâte mi-dure, dont l’origine se situe VallĂ©es centrales (Oaxaca).

C’est un excellent fromage Ă  fondre et, en fait, grâce Ă  cette caractĂ©ristique, il est utilisĂ© comme ingrĂ©dient de base de l’apĂ©ritif connu sous le nom de fromage flammĂ©, qui a Ă©galement de la saucisse rouge. C’est aussi le fromage utilisĂ© pour faire des quesadillas.

Fromage d'Oaxaca ou quesillo

Fromage Panela

Le fromage Panela est un fromage frais très populaire au Mexique et ressemble au fromage de chèvre et à la ricotta de la cuisine italienne. Il est doux au toucher, blanc et cassant comme le fromage feta de la cuisine grecque, car, en fait, ce fromage est un héritage de la cuisine grecque. Il est utilisé pour accompagner des salades, tacos, piments ou burritos, entre autres.

Fromage Panela

banderilles

Les banderilles ne sont rien de plus qu’une saucisse panĂ©e avec de la pâte frite Ă  l’huile, pour qu’elles soient croustillantes. Ils sont servis sur une brochette et de la sauce Ă©picĂ©e est ajoutĂ©e, comme du tabasco. Ils sont une collation très populaire au Mexique.

Drapeaux mexicains

Gâteaux mexicains

Le gâteau mexicain est une sorte de sandwich à base de pain, qui peut être du pain Telera, de la birote ou du bolillo. Il est divisé en deux et rempli de divers aliments, qui varient selon la région où il est servi. Ils peuvent être servis chauds ou froids et peuvent être trouvés dans des endroits appelés Torterías ou dans étals de rue.

Ils sont gĂ©nĂ©ralement assaisonnĂ©s de mayonnaise, de crème, de tomate, de haricots, de moutarde et de n’importe quelle variĂ©tĂ© de piment, mĂŞme avec plusieurs piments en mĂŞme temps, et des sauces mexicaines typiques, telles que le guacamole, sont Ă©galement incluses. En 2014, le Cake Fair a eu lieu, dans lequel plus de 90 exposants ont prĂ©parĂ© leur propre version du cĂ©lèbre gâteau mexicain.

Gâteaux mexicains

Poulet Ă  la sauce pipian

Le poulet Ă  la sauce pipián est du poulet assaisonnĂ© de la cĂ©lèbre sauce pipián mexicaine, prĂ©parĂ©e avec des graines de citrouille et du piment vert, ce qui lui donne sa couleur verdâtre caractĂ©ristique. Le poulet est cuit Ă  l’ail et Ă  l’oignon puis recouvert de sauce.

Poulet Ă  la sauce pipian

Poisson Ceviche

Le ceviche est l’un des plats les plus traditionnels du Mexique et, en gĂ©nĂ©ral, il est consommĂ© dans toute l’AmĂ©rique latine. Il est fait de poisson blanc, comme le merlu, la sole, le bar, etc. et les fruits de mer peuvent Ă©galement ĂŞtre inclus.

À ces ingrédients, des branches de coriandre, des oignons violets, des poivrons rouges, du citron, du poivre et du sel sont ajoutés. Le résultat final ressemble à une sorte de salade de poisson.

Poisson Ceviche

Ailes de poulet en sauce BBQ

Ailes de poulet en sauce barbecue ou barbecue Ils sont un plat international, mais ceux préparés au Mexique se distinguent en incluant les piments chipotle, qui sont considérés comme la variété de piment sec la plus épicée.

Ailes de barbecue

Oeufs d’Ă©leveur

Certains disent que l’origine du terme Ĺ“ufs d’Ă©leveur Cela remonte Ă  l’Ă©poque oĂą les journaliers travaillaient dans leurs ranchs, dont le petit-dĂ©jeuner quotidien Ă©tait ce plat et d’oĂą son nom. Ce plat est Ă©galement connu sous le nom de petit dĂ©jeuner Ă©leveur.

Il se compose d’oeufs frits accompagnĂ©s de deux tortillas de maĂŻs ou de farine de blĂ© Ă©galement frits. Ils sont recouverts de ratatouille, de feuilles de coriandre et de piments forts. Des haricots ou du riz peuvent Ă©galement ĂŞtre inclus.

Oeufs d'Ă©leveur

Yucatecan Tamales

Il existe quatre variétés de tamales du Yucatécan. Ils sont similaires aux hallacas vénézuéliens, mais, contrairement à ceux-ci, ils sont cuits à la vapeur ou cuits au four.

Le type de tamale le plus connu est le tamale sans feuilles, connu sous le nom de tzacol, terme de la langue maya qui signifie Dieu du ciel et il s’applique Ă  ce repas parce qu’il est dit ĂŞtre une dĂ©licatesse des dieux du ciel.

Ils sont prĂ©parĂ©s avec du ragoĂ»t de poulet et de porc en achiote, qui sont introduits dans une pâte de maĂŻs. La façon la plus traditionnelle de les cuisiner est dans les fours souterrains. De plus, il existe deux variĂ©tĂ©s: d’une part, celles cuites au four et, d’autre part, le tamale tendu.

Tamales du Yucatécan enveloppées dans une feuille de bananier

Piments

Les poivrons sont vraiment des poivrons. Il est issu d’un ingrĂ©dient indispensable de la cuisine mexicaine depuis la prĂ©histoire, lorsque des recettes ont Ă©tĂ© inventĂ©es qui sont encore en train de cuire aujourd’hui. Son origine vient du Mexique et, en gĂ©nĂ©ral, d’AmĂ©rique du Sud et d’AmĂ©rique centrale. Il y en a avec une grande diversitĂ© de formes et de couleurs, Ă©picĂ©es et plus douces. Ils peuvent ĂŞtre consommĂ©s secs ou frais. Voici quelques-uns des piments les plus connus.

Chili chilaca ou pasilla

C’est un type de piment frais de couleur vert foncĂ©, presque noir, de forme allongĂ©e, lĂ©gèrement plat et tordu. Il est Ă©picĂ© et est pris frais, bien qu’il puisse Ă©galement ĂŞtre pris sec, auquel cas il est habituel de l’appeler Pasilla. Il est cultivĂ© surtout dans les États du Michoacán, Jalisco et Nayarit.

poivre de Habanero

Vert clair, bien que lorsque la couleur arrive Ă  maturitĂ©, elle devient jaune-orange, c’est un autre type de piment frais. Sa texture est douce et est considĂ©rĂ©e comme la variĂ©tĂ© de piment la plus chaude de toutes. C’est un ingrĂ©dient de base dans la nourriture du YucatĂ©can et est gĂ©nĂ©ralement pris lorsqu’il est encore vert clair ou jaune, c’est-Ă -dire lorsqu’il n’est pas encore complètement mĂ»ri. Il n’est pas pris au sec.

Piments Habanero

Chile gĂĽero

En fait, ce nom s’applique Ă  toute variĂ©tĂ© de piment jaunâtre, «blonde» ou verdâtre-jaunâtre. Les chiles gĂĽeros sont frais et varient en forme, saveur, taille, intensitĂ© des dĂ©mangeaisons, etc. selon la rĂ©gion du Mexique oĂą il est cultivĂ©.

piment jalapeno

Ce nom vient du fait qu’ils seraient originaires de Jalapa (Veracruz), bien qu’ils n’y soient plus cultivĂ©s. Ce sont des piments fraises, verts ou vert foncĂ©, de forme conique et allongĂ©e parfois pointus. La peau se caractĂ©rise par son Ă©clat. Ils sont très Ă©picĂ©s.

Chili Apple

C’est un piment frais et charnu en forme de cĂ´ne avec une peau jaune vif. Il est considĂ©rĂ© comme un piment extrĂŞmement Ă©picĂ©, presque au mĂŞme niveau d’intensitĂ© que le piment habanero.

Il est nommĂ© avec des noms diffĂ©rents selon la rĂ©gion; Ainsi, au Michoacán, ils l’appellent «chile perĂłn», Ă  Veracruz «chile cera» et Ă  Oaxaca «chile canario», en raison de sa couleur jaunâtre. Lorsqu’elles sont prises sèches, elles sont appelĂ©es «poivrons» et adoptent une couleur rouge foncĂ©.

Serrano Chili

C’est un piment vert frais avec une forme cylindrique qui se termine parfois en position pointue. Il est petit (environ 3-5 cm de long) et est considĂ©rĂ© comme Ă©picĂ©. Habituellement, il mange mĂ»r (frais). Quand il mĂ»rit, il devient rouge. Il est cultivĂ© dans les montagnes de Puebla et Hidalgo, d’oĂą son nom de «serrano chile».

Poivrons verts et mûrs

Chili Poblano

C’est un piment de grande taille (gĂ©nĂ©ralement d’environ 12 cm de long et 6 cm de large), charnu et sous la forme d’un cĂ´ne plat qui est gĂ©nĂ©ralement pris frais. Sa couleur est vert foncĂ© et peau claire. Il n’est pas considĂ©rĂ© comme très Ă©picĂ©, mais il a une saveur caractĂ©ristique. C’est le piment frais le plus utilisĂ© dans la cuisine mexicaine et, par consĂ©quent, c’est le plus cultivĂ© du pays.

Chili vert

C’est le nom donnĂ© Ă  tous les poivrons verts frais. Par consĂ©quent, ceux mentionnĂ©s ci-dessus, comme le serrano chile, le jalapeño ou le poblano, entreraient dans ce groupe. Cependant, au centre du pays, si l’on parle de «chili vert», on fait toujours rĂ©fĂ©rence au chili serrano; sinon, on parle gĂ©nĂ©ralement directement de «piment jalapeño».

Piment

Cette variété de piment frais est pratiquement toujours vert foncé ou rouge, mais elle est également jaunâtre et même orange. Ils sont gros et charnus. Habituellement, cette variété de piment est communément appelée «poivrons» ou «poivrons».

Il est considĂ©rĂ© comme un type de chili au goĂ»t sucrĂ©. Cependant, il n’est gĂ©nĂ©ralement pas utilisĂ© comme ingrĂ©dient dans la cuisine mexicaine, mais simplement pour dĂ©corer.

Piments frais

Piment large

C’est un poivron brun-rouge sec qui mesure environ 12 cm de long et 7 cm de large en forme de triangle. Ils sont flexibles au toucher. C’est la variĂ©tĂ© sèche de poivre poblano.

Hochet cloche

Il se compose d’un piment sec, arrondi et mĂŞme sphĂ©rique, brun-rougeâtre et moyennement Ă©picĂ©, bien que sa saveur soit considĂ©rĂ©e comme agrĂ©able. Il est utilisĂ© pour la prĂ©paration de sauces Ă©picĂ©es. Le nom de «clochette» dĂ©rive du fait que, si nous le secouons, ses graines sont entendues comme s’il s’agissait d’un hochet ou d’un hochet.

Chili Chili

Ce piment sĂ©chĂ© est rouge foncĂ© et de grande taille (12-15 cm de long et 3 cm de large). Il est Ă©picĂ© et est cultivĂ© en particulier dans la rĂ©gion d’Oaxaca, en particulier Ă  Cañada Chica, ce qui le rend difficile Ă  trouver dans le reste du pays. Il est utilisĂ© pour la prĂ©paration de sauces, ragoĂ»ts, taupes…

Piment Catarina

Ce piment est Ă©galement connu sous le nom de «piment Catarinita». Il est vert, rouge Ă  maturitĂ©. Lorsqu’il sèche, il acquiert une couleur rouge sĂ©pia. Sa forme est ovale et se termine en pointe. Il est utilisĂ© pour donner une couleur rougeâtre aux sauces, ragoĂ»ts, soupes, marinades… Il est cultivĂ© Ă  Aguascalientes mais aussi dans le sud des États-Unis.

Piment chilhuacle

Cette dĂ©nomination comprend trois variĂ©tĂ©s de piment sĂ©chĂ©: noir, rouge et jaune. En effet, ils partagent plusieurs caractĂ©ristiques, telles que leur origine Oaxaca, lorsqu’ils sèchent, ils conservent leur forme d’origine sans se froisser et leur peau est lisse. Le nom de cette variĂ©tĂ© de piment vient de Nahuatl et signifie littĂ©ralement «vieux piment».

piment chipotle

C’est un type de piment sec et fumĂ©, brun foncĂ©, avec une texture ridĂ©e et considĂ©rĂ© comme le piment sec le plus Ă©picĂ© de tous. C’est la variante sèche du piment jalapeño. Le nom « Chili Chipotle » vient Ă©galement de la langue Nahuatl et signifie « chili fumé ».

piment chipotle

PiquĂ­n Chili

Ce nom est utilisĂ© pour dĂ©signer tous les piments de petite taille et ronds, ovales et lĂ©gèrement coniques. Lorsqu’elles sont fraĂ®ches, elles sont vertes et, une fois sĂ©chĂ©es, elles acquièrent une couleur rouge sĂ©pia.

Arbre du Chili

Ils sont une variĂ©tĂ© de poivrons allongĂ©s et fins (7 cm de long et 1 cm de large environ). Lorsqu’elles sont fraĂ®ches, elles sont vertes, mais lorsqu’elles sont mĂ»res, elles acquièrent une couleur rouge. On les trouve facilement sur les marchĂ©s populaires. Sa saveur est très similaire Ă  celle des poivrons serrano et ils sont très Ă©picĂ©s. En fait, ils sont utilisĂ©s pour Ă©picer une variĂ©tĂ© de ragoĂ»ts.

Piments séchés

Les sauces

Les sauces fraîches et épicées avec une touche acide sont un pilier de base dans chaque menu mexicain; En fait, ce qui distingue la nourriture mexicaine des autres, ce sont ses sauces, chacune avec une saveur caractéristique. Dans de nombreux plats, même plusieurs sauces sont mélangées en même temps, ce qui donne un goût et une texture uniques au palais. Ci-dessous, nous listons les principales sauces de la cuisine mexicaine:

Guacamole

C’est une sauce Ă  base d’avocat. Il existe de nombreuses variantes d’une rĂ©gion Ă  l’autre, mais les ingrĂ©dients les plus courants sont l’avocat, l’oignon, le clile vert et quelques gouttes de citron, bien que de nombreuses personnes ajoutent de la tomate rĂ´tie, sĂ©chĂ©e ou fraĂ®che.

Sauce guacamole

sauce rouge

La soi-disant sauce rouge mexicaine est prĂ©parĂ©e avec des tomates cuites, des oignons, de l’ail, des piments forts (tels que des jalapeños ou des pommiers) et des branches de coriandre fraĂ®che.

Bec de coq

Cette sauce est très populaire dans la cuisine du Mexique et est faite avec des oignons, des tomates et des piments jalapeno, ainsi que du jus de citron olima. Il est Ă©galement connu sous le nom de sauce fraĂ®che. C’est une sauce habituelle dans les fajitas et les tacos.

Sauce verte ou tomatillo

Ses ingrĂ©dients sont les tomatilles, l’oignon, l’ail, les piments forts et la coriandre. Il est ajoutĂ© Ă  toutes sortes de plats, tels que tacos, quesadillas, fajitas, burritos, enchiladas…

Sauce Ă  la mangue

La sauce Ă  la mangue a une saveur douce et Ă©picĂ©e, et est faite avec de la mangue (d’oĂą son nom), du poivron rouge. oignon, piments forts et coriandre. Il est ajoutĂ© Ă  tout type de poulet ou de poisson rĂ´ti, ainsi qu’Ă  la sauce pour les nachos.

Masse

Plusieurs variantes mexicaines tirent leur nom de cette sauce. Fondamentalement, dans sa version la plus traditionnelle, c’est une sauce prĂ©parĂ©e avec du cacao, des poivrons de diffĂ©rents types, des tomates, des amandes, des raisins secs, de la cannelle, du persil et d’autres Ă©pices.

Sauce taupe

Sauce piquante

C’est le nom gĂ©nĂ©rique utilisĂ© pour dĂ©signer presque toutes les sauces Ă©picĂ©es dans la cuisine mexicaine. En tant que tel, il s’applique Ă  presque tous les plats.

Enchilada sauce

Cette sauce est spĂ©cifique aux enchiladas et est essentiellement utilisĂ©e pour donner une touche Ă©picĂ©e Ă  ce plat. Il comprend des piments forts, des oignons, de l’ail, de la sauce tomate et d’autres Ă©pices.

Tabasco

La sauce au goĂ»t Ă©picĂ© Eta est prĂ©parĂ©e avec du piment tabasco rouge, du vinaigre, du sel et de l’eau, le tout marinĂ© dans des fĂ»ts de chĂŞne. Il est originaire de l’État mexicain de Tabasco (d’oĂą son nom), bien qu’il soit actuellement commercialisĂ© en tant que produit amĂ©ricain et vendu dans le monde entier.

sauce Tabasco

Chamoy

La sauce Chamoy est faite de fruits dĂ©shydratĂ©s, de piments forts, de maĂŻs (Ă©pi de maĂŻs), de sel, de sucre, de vinaigre et d’eau. Sa saveur est un mĂ©lange entre Ă©picĂ©, acide et sucrĂ©. Les fruits qui sont utilisĂ©s pour son Ă©laboration sont gĂ©nĂ©ralement l’abricot ou la mangue. Son aspect est rougeâtre.

Sauce Jumile

Les jumiles, les punaises des montagnes ou les xotlinillis sont des insectes hĂ©mipteres comestibles et sont l’ingrĂ©dient principal de cette sauce, comme son nom l’indique. Il est consommĂ© surtout dans les États de Guerrero et Morelos. Sa saveur rappelle la cannelle, en raison des tiges et des feuilles de chĂŞne dont ces insectes se nourrissent.

Fromage cheddar

Cette sauce est utilisĂ©e pour tremper, c’est-Ă -dire pour tremper. Habituellement, il accompagne les nachos et est servi chaud, de sorte que le fromage soit fondu. L’ingrĂ©dient principal de cette sauce est, comme son nom l’indique, le fromage cheddar, ainsi que la tartinade de fromage, le lait, le beurre, la semoule de maĂŻs, le paprika doux et les piments forts. Sa couleur est orange jaunâtre, Ă  cause du fromage cheddar.

Sauce crémeuse au fromage cheddar

Desserts

Sans aucun doute, un adjectif qui décrit parfaitement les desserts typiques du Mexique est «sucré». Le caramel liquide, le lait concentré et, bien sûr, le sucre sont des ingrédients largement utilisés dans la pâtisserie mexicaine. Si vous voulez savoir quels sont les desserts et les bonbons les plus traditionnels du Mexique, lisez la suite.

Cravate de Mamey

Les soi-disant «ate de mamey» sont, en rĂ©alitĂ©, des morceaux du fruit de l’arbre confit mamey. Pour sa prĂ©paration, vous avez besoin de mameys mĂ»rs, d’amandes hachĂ©es, de sucre, de cannelle et d’huile vĂ©gĂ©tale. Tout est broyĂ© et un mĂ©lange homogène est rĂ©alisĂ© jusqu’Ă  formation d’un sirop lĂ©ger.

Tous les ingrĂ©dients sont mĂ©langĂ©s jusqu’Ă  ce que le mĂ©lange ressemble Ă  une purĂ©e et, enfin, ils sont mis dans un moule pour former de petits dĂ©s. Ils sont autorisĂ©s Ă  refroidir au rĂ©frigĂ©rateur avant de servir.

Cravate de Mamey

Bisous Ă  la noix de coco

Les baisers Ă  la noix de coco sont un dessert mexicain typique qui est Ă©galement connu sous le nom de Bisous Ă  la noix de coco. Il est fait de lait concentrĂ©, d’extrait de vanille et de noix de coco râpĂ©e. Tous ces ingrĂ©dients doivent ĂŞtre mĂ©langĂ©s pour former une pâte homogène qui sera Ă©ventuellement cuite.

Bisous Ă  la noix de coco

Calmar aux arachides

Pour la prĂ©paration de ce dessert, des arachides crues avec de la coquille, du sucre, de l’eau et un colorant vĂ©gĂ©tal rouge sont nĂ©cessaires. Tous ces ingrĂ©dients sont mĂ©langĂ©s et mis Ă  bouillir Ă  feu moyen jusqu’Ă  ce qu’ils deviennent un mĂ©lange sec semblable au caramel.

Calmar aux arachides

Sweet Alfeñique

C’est une figurine, gĂ©nĂ©ralement sous forme de crâne, caramel ou confiture et qui est prĂ©parĂ© Ă  base de sucre de canne pur. Il est prĂ©parĂ© depuis l’Ă©poque coloniale dans une grande partie de l’AmĂ©rique latine. La forme du crâne est due au fait que c’est un bonbon qui est gĂ©nĂ©ralement pris le 2 novembre, c’est-Ă -dire le jour des morts.

Sweet Alfeñique

Ils sont Ă©galement connus sous le nom de crânes en sucre. Sa prĂ©paration nĂ©cessite l’utilisation de diffĂ©rentes techniques artistiques. Aussi, pendant Le jour des morts, la cĂ©lèbre Alfeñique and Regional Sweet Fair est cĂ©lĂ©brĂ©e, qui a lieu depuis 1989 et il y a de nombreux Ă©tals de rue oĂą ce bonbon est vendu. Dans la vidĂ©o suivante, vous pouvez voir ce que nous trouverons si nous visitons la foire Alfeñique au Mexique:

Bonbons Ă  la goyave

Le bonbon Ă  la goyave est un dessert similaire Ă  confiture de coing qui est fait avec des goyaves, un fruit très populaire au Mexique et en Colombie et qui est considĂ©rĂ© comme ayant des propriĂ©tĂ©s bĂ©nĂ©fiques pour la santĂ©, entre autres parce qu’il a une teneur Ă©levĂ©e en vitamine C.Ce bonbon est fait avec de la goyave, du sucre ou du panela, de la cannelle et de l’eau.

Bonbons Ă  la goyave

Pommes caramélisées

Les pommes caramĂ©lisĂ©es ou hantĂ©es sont Ă©galement un bonbon typique du Jour des Morts et de la Nuit d’Halloween. Les pommes (qui doivent ĂŞtre rouges et de taille moyenne) sont ajoutĂ©es Ă  d’autres ingrĂ©dients tels qu’une tasse de vin rouge, de l’eau, de la crème fouettĂ©e, de la teinture rouge et du sucre. Il existe une version pour les enfants dans laquelle le vin rouge n’est pas utilisĂ©, mais le sirop de maĂŻs.

Pommes au caramel aromatisées au vin

Muéganos

Ce dessert est typique de la ville de Huamantla, dans l’État mexicain de Tlaxcala. Ce bonbon consiste essentiellement Ă  mĂ©langer du pop-corn avec du sirop de piloncillo fondu. Le piloncillo est un sirop qui est prĂ©parĂ© Ă  partir du jus de canne Ă  sucre après avoir Ă©tĂ© trempĂ© et bouilli.

Gâteau Sapodilla Noir

Le zapote noir est un fruit de l’arbre du mĂŞme nom et dont la saveur rappelle celle du chocolat, il est donc dit que ce gâteau pourrait se substituer au gâteau au chocolat, et beaucoup plus sain.

Après avoir Ă©crasĂ© le fruit jusqu’Ă  l’obtention d’une sorte de purĂ©e, il est mĂ©langĂ© avec de la cassonade, de la banane et du sucre granulĂ©. Cette pâte est mise dans un moule et cuite jusqu’Ă  l’obtention d’un gâteau ou d’un pudding ferme et spongieux. Il est servi froid.

Gâteau Sapodilla Noir

Boissons

De la cĂ©lèbre tequila accompagnĂ©e d’une touche de sel et de citron aux boissons plus naturelles Ă  base de fruits comme la limonade ou l’eau jamaĂŻcaine, entre autres, au Mexique, il est très traditionnel d’accompagner les repas avec une boisson spĂ©ciale. Ci-dessous, nous listons les plus populaires.

Eaux douces

Le nom «eau douce» s’applique aux boissons non alcoolisĂ©es Ă  base d’eau, de fruits, de fleurs ou de cĂ©rĂ©ales et de sucre. Ces boissons sont prises pendant le dĂ©jeuner ou le dĂ©jeuner et sont gĂ©nĂ©ralement faites Ă  la maison. Les plus populaires sont la limonade, l’eau jamaĂŻcaine, l’orange, le tamarin et le riz horchata. Ils sont servis froids et sont plus typiques du printemps et de l’automne.

Eaux douces

Tequila

La tequila est une boisson alcoolisĂ©e originaire de la municipalitĂ© de Tequila, dans l’Ă©tat de Jalisco. Sa prĂ©paration consiste en la fermentation et la distillation du gibier bleu (agave tequilana). Cette boisson est considĂ©rĂ©e comme la plus connue au niveau international et reprĂ©sentative du pays.

Il est de tradition de le boire avec du sel et du citron, car autrefois aux frontières du Mexique, on servait de la tequila bon marchĂ©, qui n’Ă©tait pas faite d’agave bleu mais avec des alcools agricoles qui lui donnaient un goĂ»t dĂ©sagrĂ©able. Du sel et du citron ont Ă©tĂ© ajoutĂ©s pour rĂ©duire cette saveur.

Mezcal

Le mezcal est une autre boisson alcoolisĂ©e Ă  base de sucres extraits de la tĂŞte ou d’ananas mĂ»rs de divers types d’agave. C’est une boisson incolore ou lĂ©gèrement jaunâtre.

Pulque

Le pulque est une boisson alcoolisĂ©e fermentĂ©e qui est traditionnelle au Mexique et a une origine prĂ©hispanique. Il est prĂ©parĂ© Ă  partir de la fermentation du mucilage, communĂ©ment appelĂ© hydromel, agave ou maguey pulquero. Bien qu’il soit consommĂ© dans tout le pays, il est particulièrement populaire Ă  Guanajuato, Guerrero, Michoacán, Oaxaca, Puebla, Hidalgo, Veracruz et San Luis PotosĂ­, entre autres.

Tepache

Le tepache est une autre boisson fermentĂ©e très populaire au Mexique, bien que son taux d’alcool soit assez bas. Son goĂ»t est similaire Ă  celui de la bière, sauf qu’elle a une touche sucrĂ©e. Il est courant d’utiliser du maĂŻs pour sa production, notamment dans les communautĂ©s indigènes d’Oaxaca, QuerĂ©taro, Puebla, Sinaloa, Yucatán, Chiapas, Tabasco…

On considère que cette boisson Ă©tait dĂ©jĂ  considĂ©rĂ©e comme un symbole du culte religieux Ă  l’Ă©poque des Mayas. De nos jours, il est obtenu Ă  partir de la fermentation de divers fruits tels que l’ananas, la pomme, la goyave ou l’orange, entre autres. Vous pouvez acheter sa version vendue en grande surface ou encore sa version maison, vendue dans certains Ă©tals de rue.

Cet article a été partagé 1013 fois.

Enfin, nous avons sĂ©lectionnĂ© l’article prĂ©cĂ©dent et suivant du bloc « PrĂ©parez le voyage« Afin que vous puissiez continuer Ă  lire:

Laisser un commentaire