Catégories
Culture et traditions

Vacances – Vitoria

Ce sont les principaux festivités de Vitoria et ses environs:

Carnavals (FĂ©vrier): Costumes, danses, comparses et chars transforment la ville avant l’arrivĂ©e du CarĂȘme. Il convient de noter la tradition des «Marquitos» (une poupĂ©e qui reprĂ©sente le carnaval) qui, aprĂšs avoir Ă©tĂ© empalĂ©s, sont publiquement poursuivis par un sermon satirique et condamnĂ©s au bĂ»cher.

Toilettes San Prudencio (27 avril): Ce sont les festivitĂ©s en l’honneur de San Prudencio, le patron d’Alava. La veille de la fĂȘte, l’interprĂ©tation des «toilettes» de la Plaza de la Provincia est interprĂ©tĂ©e par des groupes de trompettistes, clarinettistes et batteurs. Ensuite, la «Tamborrada» dans laquelle les chefs et les reprĂ©sentants gastronomiques de Alava, qui sillonnent les rues au son du «txistu» (instrument Ă  vent de pays Basque) et le tambour. Il est typique de manger Ă  ces dates des perretxikos brouillĂ©s (champignons de la rĂ©gion) et des escargots.

Jour de chemisier (25 juillet): Le matin de cette journĂ©e, il est de tradition de vendre de l’ail Pente de San Francisco. Dans l’aprĂšs-midi, l’appel se dĂ©place vers la place de tauromachie, oĂč un corrida. L’Ă©vĂ©nement est animĂ© lors de l’entrĂ©e et de la sortie par des groupes de «chemisiers» – groupe de personnes habillĂ©es en costumes typiques des agriculteurs basques, Ă  l’origine utilisĂ©es pour ne pas salir leurs vĂȘtements pendant la Ă©jaculations. Parmi les activitĂ©s organisĂ©es par les «chemisiers» dans les rues se trouve le cĂ©lĂšbre course d’Ăąnes.

Vierge blanche (4 au 9 aoĂ»t): La fĂȘte commence par «l’abaissement du CeledĂłn» – poupĂ©e vĂȘtue de vĂȘtements traditionnels (sac, botte Ă  vin et parapluie) – du clocher de San Miguel Ă  un balcon de la Place de la Vierge blanche. A ce moment, les bouteilles de champagne sont dĂ©bouchĂ©es, elles illuminent les cigares et la musique des fanfarres, du txistu et des sons de grosse caisse. Les fĂȘtes durent cinq jours avec de multiples Ă©vĂ©nements festifs, spectacles, fĂȘtes et corridas. La nuit du 4 aoĂ»t a lieu la traditionnelle Procession des lanternes, qui sont sculptĂ©s de cristaux de diffĂ©rentes couleurs. À une heure du matin du 10 aoĂ»t, «CeledĂłn» dit au revoir Ă  la ville en remontant vers la tour de la Clocher de San Miguel accompagnĂ© de feux d’artifice.

PĂšlerinage d’OlĂĄrizu (8 septembre): Il consiste en l’ascension vers la croix de la Mont OlĂĄrizu. Il est de tradition de terminer la journĂ©e par une collation au melon dans les champs de la montagne. Avec ce pĂšlerinage, le cycle d’Ă©tĂ© est fermĂ© et le rite paysan d’action de grĂące est rempli pour la rĂ©colte des rĂ©coltes.

Laisser un commentaire